Actualités

Reprise de service dans les écoles d’Aurère et d’Ilet à Malheur

Mafate : Roland Robert à la rencontre du Collectif des jeunes Mafatais

Témoignages.re / 18 septembre 2012

Hier matin, Roland Robert, Maire de La Possession, s’est rendu à Mafate pour discuter avec le Collectif des jeunes d’Aurère et d’Ilet à Malheur. Après un dialogue constructif, les écoles d’Aurère et d’Ilet à Malheur fonctionneront normalement dès aujourd’hui. Résumé de la rencontre.

Concernant leur revendication principale, les emplois aidés, le maire a rappelé que la Commune intervenait principalement pour la gestion des écoles. À Mafate, malgré les difficultés, les efforts ont été faits pour maintenir le nombre de contrats aidés au même niveau que les années précédentes, soit 20 agents pour les 5 écoles.

Pour les emplois verts (CAE Trajectoire), Roland Robert a indiqué que les attributions dépendent de la Région. Une décision devait être prise dans le courant de la journée — 17 septembre 2012 — sur ce dossier par la collectivité.

Roland Robert a tenu à faire le point sur plusieurs autres dossiers concernant Mafate. Sur celui de l’énergie, il a rappelé qu’une étude était en cours pour la pérennisation et l’amélioration de la qualité de service. Avec quelque 3 millions d’euros investis dans les travaux dans les écoles à Mafate, des micro-réseaux photovoltaïques seront mis en service.

Sur le dossier de la piste de La Rivière des Galets, 600.000 euros ont été investis, une enquête publique est en cours. Exceptionnellement, les commissaires-enquêteurs se rendront à Grand Place ce 21 septembre pour consigner les avis des Mafatais.

Sur les questions de l’eau, les lois et règlements en la matière (environnemental, santé publique…) ne permettent pas à la Mairie de procéder aux avancées prévues ou ne sont pas applicables à Mafate en l’état. Le maire a indiqué que les discussions sont ouvertes avec l’État pour une dérogation sur les dossiers, notamment pour les travaux d’entretien de la canalisation des eaux Gustave pour Aurère et de la réalisation du captage Trou de Chat pour Ilet à Malheur. Dans ce dernier cas, dès autorisation, la Ville de La Possession procèdera aux travaux dans les meilleurs délais malgré les difficultés techniques (accessibilité en hélicoptère, réalisation d’ouvrages en aérien…).

Aide financière pour l’hébergement en famille d’accueil des collégiens du Cirque de Mafate

Parmi les autres sujets abordés, il était aussi question de l’aménagement des espaces publics dans les îlets comme les toilettes, des aires de jeux, équipement de communication de proximité… Si une association veut porter la remise en état d’un équipement public, la Mairie soutiendra le dossier pour qu’elle puisse bénéficier des financements LEADER (Liaison Entre Actions de Développement de l’Economie Rurale).

Autre action phare de la Commune pour Mafate présentée par Roland Robert : l’aide financière pour l’hébergement en famille d’accueil des collégiens du Cirque de Mafate. Présentée au Conseil municipal de ce samedi 22 septembre, cette proposition indique que « le Département a décidé, dans le cadre de ses compétences au titre de l’Aide Sociale à l’Enfance, d’accorder une aide financière directe aux familles mafataises afin qu’elles puissent financer par leurs propres soins les dépenses d’hébergement sur le littoral de leur(s) enfant(s) et garantir leur scolarité… Avec le retrait de l’UDAF, ce dispositif étant remis en cause, les familles de Mafate subissent de fait un préjudice financier conséquent pour la prise en charge des dépenses d’hébergement de leur(s) enfant(s) scolarisés sur le littoral ». Le maire proposera donc de confier la gestion de ce dossier au CCAS, en lieu et place de l’UDAF, par la création en son sein d’un dispositif d’aide sociale facultative intitulé “Aide financière pour l’hébergement en famille d’accueil des collégiens du Cirque de Mafate”.

Enfin, Roland Robert a indiqué vouloir mettre en place des réunions de concertation avec les différents partenaires. La prochaine rencontre a été fixée pour novembre.


Kanalreunion.com