Actualités

RESTER FIDÈLE A CELLES ET CEUX QUI NOUS ONT PRECÉDÉ

Témoignages.re / 29 septembre 2012

JEUNESSE

La jeunesse dans l’action

Le PCR a toujours encouragé l’engagement des jeunes dans la vie citoyenne. De l’ODJR au CORJ en passant par les Pionniers ou le FJAR, les mouvements de jeunes ont forgé un esprit fait de générosité et d’engagement dans l’intérêt général.
À titre d’exemple, du 14 au 19 septembre 1982 a eu lieu « la marche de la jeunesse pour le développement, le travail et l’avenir de La Réunion ». Partis de Saint-Joseph et de Sainte-Rose, vers Le Port, nous avons sensibilisé l’opinion et le pouvoir sur le chômage des jeunes. Ce fut un succès tout le long de la route, surtout dans les villes étapes.

ÉDUCATION

Pour une éducation Réunionnaise ET ouverte au Monde

L’enjeu d’une éducation Réunionnaise ET ouverte au Monde a toujours été une préoccupation essentielle du PCR. Prise en compte de notre langue maternelle, amélioration du cadre scolaire, revendications pour reconnaître notre situation particulière.
Ainsi, en 1984, la lutte pour « la bourse au boursier et la cantine gratuite » a permis aux jeunes Réunionnais et leurs parents d’avoir les mêmes avantages qu’en France ! Ce fut probablement la plus grande grève des lycéens et collégiens.


ENVIRONNEMENT

La nature comme culture du Parti

La préservation de l’environnement comme priorité d’action pour le PCR ne date pas d’hier. Le Port en est un exemple : dès 1971, une politique d’espaces verts dans cette zone aride, d’alimentation en eau, de broyage de déchets ménagers, de réutilisation des eaux usées…
Cet état d’esprit s’est retrouvé dans la gestion de la Région, sous l’impulsion notamment de Philippe Berne.
La loi Paul Vergès sur l’Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique illustre bien l’engagement et l’autorité du Parti dans ce domaine capital pour l’avenir de notre Île et de la planète.

SPORTS

Le Sport : élément fort dans la cohésion de notre société

Dès l’accession des communistes à des responsabilités municipales, le sport a été une priorité d’action, avec une double exigence : diversifier et démocratiser la pratique sportive. Aujourd’hui, nous devons veiller à la cohésion de notre société réunionnaise (qui repose sur une exigence de responsabilité dès la base, en confortant le concept des “Inter-quartiers”), anticiper, car nous vivrons de plus en plus vieux, et faire du Sport un facteur d’amélioration des conditions de déplacements urbains et de cohésion territoriale.



Kanalreunion.com