Actualités

Révision des Accords de Matignon : une véritable régression

Rahiba Dubois

Témoignages.re / 17 avril 2010

La suppression annoncée du projet Tram-train par la récente majorité installée au Conseil régional suscite la réaction de Rahiba Dubois, membre d’Europe Écologie et conseillère régionale.

Dans un communiqué de presse, la nouvelle majorité au pouvoir à la Région vient d’annoncer fièrement qu’elle avait obtenu l’accord du Premier ministre pour remettre en cause les Accords de Matignon et ainsi mettre un terme définitif au projet de Tram-train porté par l’ancienne majorité. Avec ces "nouveaux Accords de Matignon", 2 milliards d’euros devraient être investis pour l’essentiel dans la nouvelle route du littoral : 1,4 milliard pour une route désormais sans péage afin de satisfaire le lobby du tout automobile, 250 millions pour un TCSP régional, c’est-à-dire 2.000 véhicules supplémentaires sur les routes et enfin 300 millions pour le développement des deux aéroports.

Il s’agit là d’une régression inacceptable, d’un véritable retour en arrière et d’une prime absurde accordée au lobby automobile dans une île qui est déjà au bord de l’asphyxie circulatoire. Ne proposer aux Réunionnais qu’une route coûteuse mais gratuite pour ses usagers et 2000 bus supplémentaires ne fera qu’accélérer la dégradation des conditions de déplacements et entraînera immanquablement la constructions d’autres infrastructures routières comme le boulevard nord en tunnel à Saint Denis. On notera d’autre part la contradiction existant entre le projet de développer l’aéroport de Pierrefonds et le TCSP régional censé résoudre les problèmes de déplacements entre le nord et le sud. Si ce projet de nouvelle route du littoral aboutit en 2017, ce dont nous doutons, cela signifie que pendant de longues années, il n’y aura aucune alternative à l’automobile.

En sacrifiant la seule solution de déplacement compatible avec un développement durable de l’île, un transport régional collectif ferré, la Région dirigée par Didier Robert engage La Réunion dans une impasse. Il reste à souhaiter qu’en quatre ans, la nouvelle majorité n’aura pas le temps de mener à bien d’aussi funestes projets.


Kanalreunion.com