Actualités

Roland Robert et Marcelle Puy, candidats de « l’urgence sociale »

Cantonales à La Possession

Témoignages.re / 23 décembre 2010

Roland Robert, conseiller général sortant de La Possession, sera à nouveau candidat en mars 2011, avec sa suppléante, la championne du Grand Raid, Marcelle Puy. Ils vont défendre un programme inspiré de la ligne politique du PCR au 7ème Congrès : la prise en compte de l’urgence sociale.

Roland Robert, maire de La Possession, 3ème vice-président du Conseil général et président de l’AMDR, va briguer un second mandat aux Cantonales de mars 2011, avec pour suppléante la célèbre sportive Marcelle Puy. Entouré de son comité de soutien, composé de la Section communiste de La Possession et des élus de la majorité municipale, Roland Robert a exposé hier les raisons de sa candidature et le choix de sa suppléante.

Élu depuis 1971 à la tête du Conseil municipal de La Possession, Roland Robert est un homme politique expérimenté. Sa candidature aux Cantonales a obtenu « un appui très large » de la Section PCR, puis a été validée à l’unanimité par le Comité central mardi dernier.

Une candidature présentée comme allant de soi, étant donné le contexte de La Possession. La ville est en effet une commune-canton. « Il y a tout intérêt à ce que le futur conseiller général appartienne à la majorité municipale, pour une complémentarité et une cohérence de l’action politique, pour éviter une concurrence politicienne », affirme Roland Robert. Prenant ainsi le contre-exemple de Saint-Paul, où « des conseillers généraux rescapés ne défendent pas de projet pour la commune ».

Interrogé sur sa motivation à briguer un énième mandat, Roland Robert a répondu : « Je me suis toujours senti disponible, je sais qu’il y aura beaucoup de travail à faire. Si je ne me sentais pas capable de me donner à fond, je ne serais pas candidat ». Loin d’être une obligation, son positionnement se fait aussi dans la perspective des prochaines échéances de 2012 (Présidentielle) et de 2014 (conseillers territoriaux) qui seront des « années de combat ». Un autre candidat aurait pu être choisi, confie Roland Robert, mais il n’était pas certain d’être « disponible » pour assumer toute la responsabilité d’un conseiller général.

Vers une majorité renforcée

Marcelle Puy, issue d’une famille nombreuse de Pichette, championne de trail et de course à pied qu’on ne présente plus, sera la suppléante active du candidat. Elle est déjà conseillère municipale de La Possession. Roland Robert l’a promis, « Marcelle aura sa place au Conseil général, elle participera aux réunions, notamment en matière de sport pendant 3 ans ». Le candidat a d’ailleurs regretté qu’un rôle plus important ne soit pas accordé aux suppléants des conseillers généraux, comme celui de les représenter au Conseil général en cas d’absence.

Quelques élus de la majorité plurielle du Conseil municipal ont exprimé leur soutien au candidat hier. À commencer par Jean-Hugues Savigny, aucun candidat n’est plus au fait des préoccupations des administrés que le premier magistrat de la commune.

Quant à Jean-Yves Sinimalé, de sensibilité de droite, le « bilan positif », mené conjointement par le Conseil général actuel et la commune, justifie cette candidature renouvelée. « Il est tout à fait naturel d’apporter mon soutien à Roland Robert », a-t-il déclaré.

Cyril Lebon, membre d’Europe Écologie, voit en Roland Robert « le seul candidat capable de porter les couleurs du développement durable », puisque La Possession est « la ville-pilote écologiste du Département ».

Depuis 2004, Roland Robert est 3ème vice-président du Conseil général, membre de la Commission permanente. Il espère bien continuer à porter les 5 priorités que sont le soutien aux personnes vulnérables, la Petite enfance, l’insertion, le développement durable et le logement au sein d’une majorité renforcée autour de la présidente du Conseil général, Nassimah Dindar.

EP


La continuité d’un programme

Roland Robert et Marcelle Puy auront l’occasion de défendre le bilan et le programme du conseiller général sortant jusqu’en mars 2011. Roland Robert a cependant souligné que « le canton de La Possession a bénéficié des actions de la majorité actuelle ». La reconquête du littoral avec le marché forain, le 2ème groupe scolaire de Moulin Joly, la caserne des pompiers, la rénovation des écoles, le gymnase Daniel Narcisse, la réhabilitation du Lazaret, les actions sociales pour les personnes âgées, les assistantes maternelles, etc, tout ceci a été réalisé grâce au partenariat entre la commune et le Conseil général.

Dans cette continuité, un programme a été élaboré, inspiré de la ligne politique du PCR définie au Congrès : « mettre au cœur de notre campagne la prise en compte de l’urgence sociale », a souligné Roland Robert.

Pour le social, le candidat a évoqué l’aide aux personnes âgées, aux handicapés, la construction d’un 4ème collège à Bœuf Mort ainsi qu’Internet pour les jeunes de Mafate, la création de 180 places dans des micro-crèches.

Des projets d’aménagements existent pour Dos d’Ane, Ravine à Malheur, Mafate.

Concernant le logement social, le Conseil général est un partenaire fort de la commune pour la bonification du portage foncier. La sécurisation et la modernisation des voiries, la promotion de l’individu par le sport ont aussi été évoquées.

EP


Kanalreunion.com