Actualités

Route en mer : l’Alliance demande à rencontrer Manuel Valls

À quelques mois de COP21-Paris 2015, l’urgence d’arrêter une catastrophe environnementale annoncée

Témoignages.re / 9 juin 2015

À l’origine de la mobilisation pour une solution alternative à la route en mer dite nouvelle route du littoral ou NRL, l’Alliance appelle le gouvernement à prendre en compte les nouveaux éléments qui confirment l’aberration du projet de Didier Robert et sollicite une audience auprès de Manuel Valls, Premier ministre en visite à La Réunion les 11 et 12 juin prochains. Voici le communiqué de l’Alliance publié ce 8 juin.

Dans quelques jours, Le Premier Ministre sera à La Réunion, où se déroulent actuellement les travaux préparatoires d’un des plus grands chantiers de France, et certainement le chantier routier le plus coûteux : la construction d’une route en mer de 12 kilomètres, dite « nouvelle route du littoral » dont le coût initial est de 1,6 milliards d’euros, soit 133 millions d’euros le kilomètre !

L’Etat est directement engagé dans cette opération, d’une part sur le plan financier, d’autre part sur le plan de la réglementation, notamment dans le domaine de l’environnement.

Or, à quelques mois de la Conférence sur le Climat à Paris, les aberrations de ce chantier atypique, contraire à tous les critères du développement durable et à tout principe de gestion raisonnable de fonds publics, éclatent au grand jour. Les Réunionnais constatent avec stupéfaction qu’un chantier d’une telle envergure ait été lancée sans que l’accès à la matière première nécessaire à la construction de la route, c’est à dire aux 18 millions de tonnes de matériaux dont 9 millions de tonnes de roches massives pour la construction des digues, n’ait été préalablement évalué et assuré. Il est manifeste que les impacts environnementaux et les multiples nuisances ont été sous estimés.

Il est encore temps d’arrêter le scénario d’une catastrophe financière et environnementale annoncée.

Les élus estiment de leur devoir d’alerter le Premier Ministre sur ce chantier d’envergure nationale à l’occasion de sa visite.

C’est pourquoi les élus de l’Alliance ont sollicité une audience auprès du Premier Ministre.


Kanalreunion.com