Actualités

RSA : Patrick Lebreton obtient la confirmation de la création d’une mission parlementaire

Pour une recentralisation de la gestion du dispositif

Témoignages.re / 28 octobre 2015

Le transfert de la gestion du RMI devenu RSA de l’État aux Départements devait s’accompagner de celui des crédits correspondants. Cela n’a pas été le cas et cela plonge les collectivités dans d’importantes difficultés financières. À La Réunion, le Conseil départemental a demandé que l’État reprenne en charge la gestion du RSA. Hier à l’Assemblée nationale, Patrick Lebreton, député du Progrès, a obtenu la confirmation d’une mission parlementaire pour étudier la question.

JPEG - 60.5 ko
Patrick Lebreton au meeting unitaire de Saint-Louis le 11 octobre dernier.

À l’occasion de l’examen en commission de l’Assemblée nationale du budget « solidarité, insertion et égalité des chances », ce mercredi 28 octobre, Patrick Lebreton a alerté le gouvernement sur la gestion du RSA à la Réunion.

« La décision irresponsable prise en 2004 par le gouvernement Raffarin de transférer, à l’époque le RMI, fait peser sur le Département des charges très lourdes que l’Etat n’a jamais pleinement compensées », indique un communiqué du député, « considérant le contexte de La Réunion, le Conseil départemental doit pouvoir retrouver une capacité d’action sociale adaptée à la situation des Réunionnais que la lourde gestion actuelle du RSA empêche ».
Autrement dit, « la recentralisation du RSA, c’est-à-dire, le retour de sa gestion par l’Etat est un impératif ! »

Ce sujet est d’une importance capitale et doit être engagé très rigoureusement. En effet, La Réunion comptait 115 538 allocataires du RSA au 31 décembre 2014, ce qui signifie que chaque famille réunionnaise est concernée. Cette recentralisation possible devra donc être réalisée dans les conditions les plus sérieuses afin que les familles qui vivent du RSA ne connaissent aucun retard dans le versement de leur revenu.

« J’exprime ma satisfaction suite à la décision du gouvernement qui, en réponse à ma demande, a confirmé la mise en place d’une mission parlementaire relative à la recentralisation de la gestion du RSA et les conditions du transfert », conclut Patrick Lebreton.


Kanalreunion.com