Actualités

« RSTA : dans 17 jours les travailleurs(euses) perdront 100 euros par mois si le Gouvernement ne fait rien »

Parti Communiste Réunionnais

Témoignages.re / 14 mai 2013

Dans un communiqué du 13 mai, le Parti Communiste Réunionnais alerte l’opinion sur la suppression programmée du RSTA à la fin du mois. Le PCR demande « la prolongation du dispositif RSTA, au moins, jusqu’au 31 décembre prochain le temps que s’ouvre une concertation avec les organisations professionnelles sur cette question ».

JPEG - 87.9 ko
100 euros compte à La Réunion, région où consommer et même se nourrir est parfois hors de prix.

« Le RSTA est un complément de revenus dont bénéficie environ 40.000 travailleurs à La Réunion. Ce dispositif, crée au lendemain des évènements sociaux de 2009, permet aux salarié(e)s réunionnais(e)s de percevoir en moyenne 100 euros par mois.

Cette mesure instaurée par le gouvernement tend à compenser la vie chère. Elle prendra fin dès le 31 mai prochain si le gouvernement ne prend aucune mesure. A plusieurs reprises, l’attention de l’actuel gouvernement a été attirée sur ce problème par les élus réunionnais(e)s.

Pour rappel, dès le 4 décembre 2012, les élus (es) du groupe Alliance au Conseil régional avaient clairement posé le principe qu’en aucun cas la suppression du RSTA ne devrait se traduire par une perte de revenus pour les salariés.

Plus récemment, le 4 avril dernier, le groupe CRC au Sénat, à la demande de Paul Vergès, a interrogé le gouvernement sur l’avenir du RSTA alors que dans le même temps la situation économique et sociale s’est fortement dégradée depuis 2009.

Les 11 et 15 avril par un communiqué et une conférence de presse, le PCR a réitéré sa demande de maintien du RSTA dans l’attente d’une concertation globale avec tous les acteurs pour garantir le pouvoir d’achat des travailleurs.

Le 18 avril, une motion présentée par le groupe Alliance au Conseil Régional et votée à l’unanimité a demandé au gouvernement de prolonger la période de cohabitation du RSTA et du RSA jusqu’à la date du 31 décembre 2013 dans le but d’ouvrir une concertation avec les organisations syndicales.

A 17 jours de l’échéance, il devient urgent de respecter les revenus de 40.000 Réunionnais. Une réduction des revenus les plus bas serait mal comprise quand l’Etat, lui-même compense la cherté de la vie par 35% de revenus supplémentaires pour ses agents.

La vie est chère et elle l’est pour tous.

En conséquence, nous demandons la prolongation du dispositif RSTA, au moins, jusqu’au 31 décembre prochain le temps que s’ouvre une concertation avec les organisations professionnelles sur cette question ».


Kanalreunion.com