Actualités

« Saint-André i avance »

Droit de réponse

Témoignages.re / 28 juillet 2010

Suite à un article paru dans le “JIR”, il y a 4 jours, le maire de Saint-André, Eric Fruteau a tenu à apporter des éclaircissements face aux interpellation lancées par M. Camatchy, ancien délégué à l’Urbanisme et à l’Aménagement

« Dans un article du “Journal de l’Ile de La Réunion” du 24 juillet 2010, Monsieur Camatchy tente d’interpeler, à la veille d’élections, les commerçants de Saint-André.
Cependant, je note qu’il a la mémoire bien courte sur les questions d’urbanisme qu’il soulève.
En effet, il oublie tout simplement que pendant plusieurs mandats, il fut délégué à l’Urbanisme et à l’Aménagement. Sa responsabilité est donc pleine et entière dans l’inorganisation actuelle de notre territoire et notamment celle de notre Centre Ville.
Comme à son habitude en singeant son mentor politique, il parle de grands projets qu’il aurait réalisés.
Qu’a-t-il fait pendant ces années où il était aux responsabilités ? Etait-il davantage préoccupé par des chantiers politiciens pour en oublier le mandat que lui avait donné la population ?
A l’évidence, oui, car au delà des déclarations d’intention et des promesses faites à la veille d’échéances électorales, les Saint-Andréens n’ont pas vu l’ombre d’une réalisation après l’élection.
Pire, ils ont subi les conséquences de l’annulation du Plan Local d’Urbanisme (PLU) en 2007 par le tribunal administratif de Bordeaux. Belle preuve d’incompétence pour celui qui s’érige en donneur de leçons.
Autre oubli de la part de cet ancien élu : son mentor politique avait signé une lettre à l’adresse des commerçants leur indiquant le caractère provisoire de la prestation fournie, dans l’attente de l’ouverture de la nouvelle déchèterie.
En un mot, tout cela n’est pas très sérieux et frise la démagogie.
Aujourd’hui, la nouvelle dynamique lancée par Eric Fruteau et son équipe s’appuie sur une démarche responsable et pragmatique.
L’arrivée des bacs jaunes et l’ouverture de la nouvelle déchèterie sont des solutions offertes aux habitants de Saint-André qui dans leur ensemble s’inscrivent dans cette engagement volontaire et citoyen pour le respect de l’environnement. Les commerçants ont été informés lors d’une réunion, de cette orientation.
Bien entendu, l’héritage est lourd. Cependant, de nombreux défis sont en train d’être relevés avec l’implication de l’ensemble de la population.
Les Saint-Andréennes et les Saint-Andréens comprennent qu’une mobilisation mutuelle est nécessaire. Et je suis persuadé qu’ils partagent la démarche de développement durable dans laquelle nous avons inscrit l’unité Saint-Andréenne.
Saint-André i avance, Saint-André i refé ».


Kanalreunion.com