Actualités

Saint-André : « Travailler pour et avec la population »

Elections départementales à Saint-André : le PCR présente ses candidats

Céline Tabou / 7 février 2015

Jacky The Seng, secrétaire de section du PCR de Saint André, a présenté vendredi 6 février, sa candidature à l’élection départementale, en présence de sa partenaire, Mylène Mulot et de leurs remplaçants, David Gauvin et Sandra Soupaya.

JPEG - 44.3 ko
Sandra Soupaya, Jacky The Seng, Mylène Mulot et David Gauvin.

Après une présentation complète de Jacky The Seng et Mylène Mulot par Paul Dennemont, les deux candidats ont évoqué la situation économique et sociale aggravée à Saint André et dans le canton 5. Le canton dans lequel ils se présentent regroupe les secteurs du Centre-ville, la Cressonnière, Ravine-Creuse, Chemin du Centre, Champ-Borne et Grand Canal.

L’expérience au profit de la population

Militante associative dans l’humanitaire, Mylène Mulot est auxiliaire de vie et ancienne conseillère municipale, « je côtoie chaque jour des familles en détresse et vulnérable. J’aimerais les accompagner d’une autre manière ». Raison pour laquelle, cette dernière se présente à l’élection départementale. « Il ne s’agit pas d’un intérêt personnel, j’ai un travail, je souhaite défendre les plus démunis au sein du Conseil Départemental », a assuré cette dernière.
Un engagement similaire pour Jacky The Seng, qui a un passé de militant communiste depuis 1995. Il est « le candidat qui nous convient dans le canton, qui sera très disputé », a indiqué Paul Dennemont, au nom de la section PCR de Saint André. A leurs côtés, David Gauvin, âgé de 33 ans, consultant et Sandra Soupaya, 42 ans, assistante maternelle. Ces derniers sont également déterminés à mener « cette belle bataille », a précisé Jacky The Seng.

Donner un nouveau souffle à Saint André

« La situation économique et sociale est catastrophique, elle s’aggrave de jour en jour », a introduit Jacky The Seng, ajoutant que face à « l’urgence sociale, la détresse et la souffrance des familles, on ne pouvait pas rester les bras croisés, la bouche fermée ». Evoquant la hausse du chômage, l’accroissement de la pauvreté, la crise à venir concernant les planteurs, l’illettrisme et l’échec scolaire, l’équipe présente ce jour a évoqué « l’inquiétude de la population ».
Dans un tel contexte, « nous souhaitons faire prendre conscience de la situation à la population », pour cela « il faut être franc et apporté un langage de vérité, nous avons le désir de participer à cette belle bataille des départementales », a indiqué Jacky The Seng. Pour ce dernier, le contact avec la population l’a convaincu de se lancer dans cette campagne : « le moment est venu de s’engager pour et avec la population. On ira de tout notre cœur à la rencontre des électeurs », parce qu’il faut « apporter un nouveau souffle à Saint André et dans le canton 5 ».

Deux objectifs pour cette campagne

« Nous avons un double objectif lors de cette campagne », a expliqué Jacky The Seng. rappelant l’histoire politique de Saint André, ce dernier a évoqué une ville chargée d’histoire par le PCR ». C’est pourquoi « nous avons l’ambition de réconcilier l’électorat communiste, progressiste et de gauche, qui a été désorienté par les divisions ». Des divisions qui ont conduit à la disparition de la section PCR de Saint André, avant qu’elle ne soit refondée en janvier 2014. Désormais, « la section est en état de marche et en ordre de bataille » pour cette campagne.
Pour Paul Dennemont, cette élection sera l’occasion de « clarifier la situation et de mettre en avant le PCR et ses militants ». « La division à Saint André n’est le fait du PCR et de la section, la candidature de Jacky The Seng va clarifier la situation » auprès des sympathisants et militants, a expliqué ce dernier.
Le second objectif est de « créer la surprise au premier tour ». « On y croit après avoir rencontré la population, après des années de proximité avec les gens », a expliqué Jacky The Seng. Face au « profond mécontentement de la population envers la nouvelle majorité municipale à cause des promesses non tenues, on a toute nos chances pour remporter cette bataille. Nous sommes confiants et sereins, car notre but est d’être aux côtés de la population et de répondre à leurs attentes ».


Kanalreunion.com