Actualités

Saint-André : Un accueil chaleureux et des échanges fructueux

Section de Saint-André : distribution de tract au marché forain

Témoignages.re / 27 avril 2013

JPEG - 80 ko

Hier, des militants de la section de Saint-André sont allés à la rencontre de la population. Le rendez-vous a été donné sur la place du marché forain pour une distribution d’un tract. Dans celui-ci, explique l’un d’entre eux, « nous démontrons l’impasse dans laquelle se trouve l’île » (voire encadré). À titre d’exemple, le nombre de personnes à la recherche d’emploi s’aggrave. À propos du climat politique ambiant, il le trouve « pitoyable ». C’est pourquoi « nous appelons les habitants de la commune à se rassembler aux côtés du PCR après la trahison du maire actuel ». En effet, « un élu de notre Parti reste avant tout un(e) militant(e) au service de l’intérêt général », précise-t-il. Chaleureusement, « nos camarades ont été accueillis, ce qui nous motive à poursuivre notre combat pour un autre modèle de société basée sur la fraternité » , dit-il en guise de conclusion.

Saint-Andréennes, Saint-Andréens

Le Parti Communiste Réunionnais plus que jamais à vos côtés !

En cette première moitié de l’année 2013, La Réunion paie au prix fort les conséquences de la crise internationale qui touche en particulier l’Europe et donc la France : montée continuelle du chômage, retard dans la construction de logements sociaux, augmentation des prix, blocage des salaires, entraînant une pauvreté et une précarité croissantes.

C’est dans ces conditions difficiles qu’approchent les élections municipales de 2014, dans un climat politique assez pitoyable : partout dans l’île, nous voyons se multiplier les annonces de candidatures à la candidature, mais nous recherchons vainement le contenu des propositions pour faire face à la gravité de la situation, alors que la politique du gouvernement ne change toujours rien ou pas grand chose pour le bien des Réunionnais (e)s.

Ici, à Saint-André, les communistes ont appris avec étonnement et colère qu’Éric Fruteau a décidé de quitter le PCR et qu’il allait le combattre. Jamais la population de Saint-André n’a été informée, autrement que par la presse de sa décision. Jamais non plus, les militantes et militants communistes de Saint-André n’ont su pour quelles raisons Éric Fruteau avait décidé de trahir le Parti qui l’a pourtant porté au pouvoir.

C’est dans ce contexte que le remue-ménage pré-électoral a commencé et a été marqué par un formidable coup de tonnerre : le maire Éric Fruteau a été déclaré inéligible pour un an, et il ne pourra donc pas être candidat à sa succession en 2014.

Malgré ses fanfaronnades à la télévision, c’est la consternation dans son camp. Contre l’arrogance de Fruteau, le Parti Communiste Réunionnais n’a pas disparu, dans cette terre de luttes qu’est la commune de Saint-André. Une section a été refondée au mois de janvier et s’organise pour animer les luttes de tous ceux et de toutes celles, travailleurs, jeunes, chômeurs, femmes au foyer, retraités, qui souffrent de la politique actuelle.

Pour nous communistes, le combat politique ne consiste pas à rechercher un mandat électoral pour les honneurs et les avantages matériels ; c’est un combat permanent pour le peuple, dans chaque commune, en solidarité avec l’ensemble du peuple réunionnais, dans le rassemblement le plus large possible.

• NON AUX DIVISEURS ! NON AUX TRAÎTRES.

• NON AUX AMBITIONS PERSONNELLES MINABLES DE CEUX QUI SE CROIENT INDISPENSABLES !

• EN AVANT POUR LE RASSEMBLEMENT DE LA POPULATION SAINT-ANDRÉENNE EN 2014, LE PARTI COMMUNISTE SERA PRÉSENT.


Kanalreunion.com