Actualités

Saint-Louis : le SAFPTR devant, Cyrille Hamilcaro derrière

Nouvel épisode de la violence contre une institution et le peuple qui l’a élue

Manuel Marchal / 14 mai 2010

« Bjr ! Peuple de Saint-Louis ! Tous ensemble contre la dictature qui s’installe sur Saint-Louis dès 7h00 demain devant la mairie. Force et fierté ! Cyrille Hamilcaro ». Ceux qui ont répondu à cet appel diffusé mercredi par texto ont vu jusqu’où Cyrille Hamilcaro et ses amis sont prêts à manipuler la détresse des travailleurs. Menée par le SAFPTR, la manifestation a été loin de rencontrer le succès escomptée, elle s’est ensuite transformée en une virée violente où des "manifestants" ont fait régner la terreur en ville, déversant le contenu des poubelles dans la rue et obligeant les commerçants à cesser de travailler.

« Blocage de la 4 voies, échauffourées, grenades lacrymogènes lancées par les forces de l’ordre sur les grévistes, poubelles renversées dans les rues, magasins obligés de baisser les rideaux, de grosses tensions ont été perceptibles tout au long de la journée à Saint-Louis », nous apprend Imaz Press Réunion. La cause a été une manifestation organisée par le SAFPTR, et pilotée par Cyrille Hamilcaro, bien en vue à l’arrière.
Après un premier blocage de la circulation devant la mairie, les manifestants se sont dirigés sur la quatre-voies qu’ils ont coupée pendant deux heures. Allait-on voir un remake des coups de force de Joël Mongin et ses amis ? Au bout de deux heures, les policiers sont intervenus pour faire respecter la liberté de circuler. Menés par des membres du SAFPTR, les derniers manifestants se sont ensuite dirigés vers le centre-ville, uniquement pour semer le trouble. Ils se sont défoulés sur des poubelles, tout en obligeant les commerçants à fermer boutique.
Voilà comment s’est terminée une "manifestation" lancée par ce texto : « Bjr ! Peuple de Saint-Louis ! Tous ensemble contre la dictature qui s’installe sur Saint-Louis dès 7h00 demain devant la mairie. Force et fierté ! Cyrille Hamilcaro ».
Mercredi soir, le Conseil municipal a adopté le plan de redressement proposé par Claude Hoarau.
Les événements de mercredi à Saint-Louis rappellent combien les éléments les plus réactionnaires de la classe politique à La Réunion sont capables d’exploiter sans scrupule la moindre faille dans la situation des travailleurs. Tout le monde a pu voir le résultat du travail de sape effectué par Objectif Réunion à l’ARAST, ce qui a valu comme récompense une vice-présidence de Région déléguée à l’illettrisme pour Valérie Bénard. À Saint-Louis, qui veut être le prochain "élu" ? La présence de Cyrille Hamilcaro derrière et du SAFPTR, devant n’aura en tout cas échappé à personne.

M.M.


Kanalreunion.com