Actualités

Saint-Louis : plate-forme de rassemblement proposée par le PCR

Document

Témoignages.re / 28 janvier 2014

Lors de la conférence de presse tenue lundi 27 janvier à La Rivière, la direction du Parti communiste réunionnais a expliqué qu’elle avait proposé aux candidats désignés précédemment par les sections de Saint-Louis et de La Rivière, Jean Piot et Fabrice Hoarau, une plate-forme de rassemblement pour les élections municipales. Jean Piot a refusé de signer cette plate-forme. Voici le contenu de ce document.

JPEG

Plate-forme de rassemblement pour les élections municipales du 23 et du 30 mars à Saint-Louis, avec la liste conduite par Jean PIOT

Les élections municipales du 23 et du 30 mars revêtent pour toute La Réunion une importance essentielle :

- elles vont désigner des municipalités dans des conditions extrêmement difficiles : chômage, crise des planteurs, diminution des aides de l’État aux collectivités…

- elles vont peser très lourd pour les consultations suivantes : européennes en 2014, régionales et départementales en 2015, législatives en 2017.

- devant l’impasse créée par la crise réunionnaise, le gouvernement a décidé dans les semaines qui viennent d’annoncer le dépôt d’une loi qui prépare un changement total sur les plans économique, social et institutionnel valable pour tous les Outre-mer, nous devons nous y préparer.

Tout ceci montre l’importance des élections municipales, et dans chacune des communes, du résultat de ces élections.
Ce qui souligne la responsabilité des acteurs au niveau communal et réunionnais.

Dans ce contexte et dans cette perspective, voici les conclusions pour que Saint-Louis participe à un résultat positif pour La Réunion.
Dans ces conditions, et en l’état actuel, nous proposons :

1. Compte tenu des luttes passées et du processus, la partition de Saint-Louis en deux communes est une obligation logique.

2. La création de la commune de La Rivière ne peut pas intervenir avant mars 2014.

3. Les élections municipales de mars 2014 doivent créer les conditions qui se traduiront par une élection spécifique à La Rivière et à Saint-Louis.

Compte tenu de notre politique de rassemblement des victimes de la crise, la liste devra personnifier la représentation harmonieuse des deux prochaines communes.
En application des statuts du Parti votés au Congrès des 5, 6 et 7 juillet 2013 (art 6-1-1) : « la liste constituée sous la responsabilité de la tête de liste désignée au préalable en collaboration avec la section de la ville considéré ».
Il convient de veiller en accord avec les sections, à l’éauilibre du nombre de conseillers (ères) de Saint-Louis et de La Rivière en vue de la partition de la collectivité.

Ces groupes de candidats devront procéder, avec la tête de liste, à l’élargissement politique et social de cette liste.

La procédure pour réaliser l’objectif commun des parties contractantes fait que les futurs candidats maires pour les communes de Saint-Louis de La Rivière seront désignés par le Conseil municipal élu en mars 2014. Nous proposons la candidature de Jean Piot pour Saint-Louis et celle de Fabrice HOARAU pour La Rivière.

En conséquence, un rapport social, économique et politique sera présenté tous les 6 mois par Fabrice Hoarau au Conseil municipal, qui décidera en fonction de son analyse de la date de la consultation pour la création de la future commune.

Il est donc clair que
- le prochain maire de Saint-Louis sera Jean Piot. Jean Piot sera donc la tête de liste pour les élections municipales du 23 et 30 mars 2014.
- le prochain maire de La Rivière sera Fabrice Hoarau. Fabrice Hoarau sera donc adjoint spécial à La Rivière dès 2014.

Fait au Port, le 24 janvier 2014


Kanalreunion.com