Actualités

Saint Paul 1 : large défaite de l’UMP

Élections cantonales

Céline Tabou / 30 mars 2011

Préférant Alain Bénard, ancien maire de Saint-Paul à Jean-Marc Bénard, conseiller général sortant, Didier Robert n’est pas parvenu à convaincre l’électorat de l’UMP de Saint-Paul. Malgré tout le soutien de l’UMP, et malgré la distribution massive d’emplois-verts à des associations récemment créées par des amis politiques de Didier Robert.

Sur le 1er canton, la droite l’emporte depuis bientôt 40 ans, mais aujourd’hui avec l’arrivée de Didier Robert en chef de bande et attaché de presse attitré, l’UMP prend un revers conséquent.
Entre 2004, dernières élections cantonales, Jean-Marc Bénard remportait 2.378 voix (45,90%) au premier tour, contre 1.239 voix (27,88%) pour Alain Bénard en 2011. De même, au second tour en 2004, l’UMP a obtenu 3.166 voix (55,27%) contre 2.028 voix (38,25%) en 2011.
La différence des voix est de 1.138 voix et 17,02 points, ce qui représente une réelle débâcle pour la droite saint-pauloise, qui s’était maintenue pendant des décennies sur ce canton. Alain Bénard avait obtenu le soutien de Didier Robert et de l’appareil UMP.
Après deux échecs en deux années aux municipales, en 2008 et en 2009, cette défaite devrait mettre un frein à sa carrière politique, avec ou sans les appuis de Didier Robert, dont les manœuvres politiciennes apparaissent au grand jour, et dont le parti ne parvient plus à persuader.

L’UMP en difficulté pour 2012

L’actuelle carte électorale met en avant le poids de la gauche en France, mais aussi à La Réunion. La défaite des cantonales s’ajoute à celle des municipales et des régionales. En effet, les candidats choisis par Nicolas Sarkozy n’ont pas réussi à aller au-delà de l’antisarkozysme. À La Réunion, l’UMP tenu par le membre du bureau politique et proche du chef de l’État paie le prix d’une casse sociale nationale, et locale avec l’arrêt des grands chantiers et des projets de développement de La Réunion.
En effet, prompt à se camoufler derrière "Objectif Réunion" et "La Réunion en confiance", la droite réunionnaise ne convainc plus son électorat.

Céline Tabou


Kanalreunion.com