Actualités

Sanctionnons le gouvernement et rassemblons-nous pour le développement du pays

Élections cantonales : déclaration du Parti communiste réunionnais

Témoignages.re / 24 décembre 2010

Dans un communiqué diffusé hier à la presse, le Parti communiste réunionnais rend publique une déclaration adoptée lors de son Comité central qui s’est tenu le 21 décembre dernier. Voici le texte de ce communiqué :

Pour les élections cantonales des 20 et 27 mars prochain, 2.023 cantons des départements de métropole (hors Paris) et d’outre-mer, sont renouvelables.

C’est la première fois, qu’en application de la loi du 31 janvier 2007, tendant à promouvoir l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, que les candidats (es) aux prochaines élections cantonales devront se présenter au suffrage universel avec un suppléant de l’autre sexe. Ces élections cantonales seront les dernières avant les élections territoriales de mars 2014.

En ce qui concerne La Réunion, 25 cantons sur 49 sont concernés.
Aussi, 16 jours après notre 7ème Congrès, un Comité central extraordinaire a été convoqué pour ce mardi 21 décembre 2010 à la Possession. À l’issue de cette séance, les membres ont décidé de rendre publique la déclaration suivante.
{{}}


Déclaration du Parti communiste réunionnais

Élections cantonales des 20 et 27 mars 2011

« À l’occasion des prochaines élections cantonales et après des discussions menées dans la concertation la plus large possible, le PCR a décidé de faire un double choix.

Celui-ci se fonde :

- d’une part sur sa stratégie de rassemblement des Réunionnais ;
- d’autre part sur l’expérience positive acquise après les trois premières années de gestion partagée du Conseil général.

C’est ainsi que de manière totalement légitime, nous présenterons directement des candidats (es) et nous apporterons notre soutien actif à d’autres qui ne sont pas issus de nos rangs.

Sur ces principes le Comité central extraordinaire a pris, à l’unanimité, la décision de proposer et de soutenir des candidats (es), qui signeront préalablement une charte d’engagement du candidat.

Les objectifs sont clairs :

- Dénoncer et sanctionner la politique de l’actuel gouvernement qui frappe très durement toutes les couches de notre population.
- Proposer aux Réunionnais et à notre jeunesse en particulier de s’unir sur un programme pour faire face à notre situation sociale extrêmement alarmante.
- Se rassembler pour répondre aux défis du développement durable et solidaire de La Réunion du XXIème siècle.

En cas de second tour, tant pour les candidats soutenus que pour celles et ceux présentés par le PCR, nous souhaitons que s’applique la règle du désistement républicain :

• en notre faveur si nos candidats arrivent devant les autres candidats qui ont pour objectif de barrer la route aux soutiens de ce gouvernement ;

• sinon, en faveur du candidat le mieux placé que nous soutiendrons activement, sur la base d’accords que nous souhaitons préalablement écrits et signés avec les organisations opposées à la politique gouvernementale.

Enfin, le PCR, fidèle à son combat pour sortir La Réunion du mal développement profitera de ces élections cantonales pour continuer son combat pour la liberté, le progrès, l’identité, l’épanouissement et la dignité des Réunionnais.

À l’approche des fêtes de fin d’année, le PCR, par le bais de son Comité central, adresse à toute la population ses meilleurs vœux pour l’année 2011 !

La Possession, le 21 décembre 2010 ».


Kanalreunion.com