Actualités

Sarkozy et l’UMP insultent les pauvres

Alliance des Réunionnais contre la pauvreté

Témoignages.re / 17 novembre 2011

Dans un communiqué diffusé hier, l’Alliance des Réunionnais contre la pauvreté s’élève contre l’attaque intolérable perpétrée par Sarkozy et l’UMP contre les pauvres. Utilisant sa position de président de la République, le chef UMP cherche à diviser les victimes de sa politique.

Sarkozy annonce la bataille contre la fraude sociale, mais au lieu de cela il engage surtout la bataille contre le peuple Français à travers des déclarations démago et des mesures absurdes. Rappelons que la fraude reste négligeable chez les particuliers et que l’UMP veut surtout tromper, diviser la population afin de masquer sa mauvaise politique. Aujourd’hui, la fraude est moins importante qu’on veut le dire donc le problème du déficit public est bien ailleurs.

Sept heures de travail obligatoires pour le RSA

D’après l’UMP, on ne peut pas « être digne » quand on ne fait que « tendre la main ». Une phrase qui en dit long sur l’objectif de l’UMP. Désigner les boucs émissaires et diviser les Français, voilà les véritables enjeux électoralistes du clan de l’UMP. À La Réunion peut-on accepter qu’on traite un tiers de notre population vivant du RSA de citoyen qui tend la main et qui fraude ? Évidemment que non, ce discours est terne sans conviction.
Faut-il ne pas créer toutes les conditions du plein emploi au lieu d’insulter en permanence les victimes du chômage, conséquence de la mauvaise politique de ceux qui ont la gouvernance. Les choix politiques de l’UMP à travers la Région de M. Didier Robert ainsi que du gouvernement de Sarkozy sont :
• La baisse de construction de logement, la destruction des grands chantiers entraînant la suppression des milliers d’emplois.
• Le démantèlement de la formation, de l’emploi dans le public et en milieu associatif (emplois jeunes, CEC, les assistantes d’éducation) a fait disparaître des milliers de postes.
• La cherté de la vie pénalise la consommation donc ralentie l’emploi.

• Qui sont les vrais fossoyeurs de la stabilité sociale ? C’est à nous de leur demander des comptes et non l’inverse.
• Un jour de carence en plus.

Un jour de carence de plus pour doublement punir les travailleurs physiquement malades de la politique de l’UMP. C’est une mesure inadmissible, car même malades, pour ne pas perdre de pouvoir d’achat les travailleurs ne prendront plus de congés maladies. Un crime social !
L’ARCP appelle les Réunionnaises et les Réunionnais à ne pas tomber dans le piège et à rester lucides face à ces dangereuses mascarades, à ces manœuvres électoralistes extrémistes et trompeuses.


Kanalreunion.com