Actualités

Scandale à La Réunion : Bavure à Saint-Louis

Porte ouverte avec des balles tirées par des policiers

Geoffroy Géraud-Legros / 8 octobre 2009

Saint-Louis, 5h30 du matin, Avenue des Maldives. Après avoir tiré trois coups de feu dans la porte de la maison, 6 policiers cagoulés en tenue de combat font irruption dans le salon. Deux d’entre eux restent sur place. Les quatre autres se ruent à l’étage, où dorment Isabella Françoise, sa fille et un bébé de trois mois.

Les hommes enfoncent les portes à coup de pied. L’un d’eux braque un fusil à pompe sur la poitrine d’Isabella Françoise, terrorisée. Sous l’effet de la peur, sa fille tente de fuir par la fenêtre de l’immeuble, prenant le risque de chuter de plusieurs mètres. Dans son petit lit, le nourrisson étouffe dans l’air saturé de poudre et de fumée. Hurlant des invectives contre les deux femmes, les policiers saccagent l’appartement, enfoncent les portes des armoires, renversent les lits, et répandent sur le sol le contenu des tiroirs. À aucun moment, les hommes masqués n’ont précisé l’objet de cette perquisition. Ils n’ont fourni aucun document, n’ont donné aucune explication. « Où est ton mari », se contentent-ils de hurler. Soudain, l’un d’entre eux se rend compte qu’il y a erreur. Les policiers dévalent alors les escaliers, et se ruent dans la maison voisine. « On vous apellera dans l’après-midi… pour nous excuser », lance l’un deux à Isabella Françoise. De leur salon jonché des débris de la porte et des douilles dispersées par les tirs de fusil à pompe, les deux femmes, traumatisées, voient les mêmes scènes se répéter dans l’entrée de l’habitation voisine, ou vivent Roger Derfla et sa famile.
Là encore, les policiers cagoulés enfoncent la porte et menacent de leurs armes les habitants. « Fais pas le bad boy », hurle l’un d’eux au jeune fils de l’homme qu’ils « arrêtent », et enfournent dans une voiture, sans un mot d’explication.

Geoffroy Géraud

JPEG - 36.9 ko
… par les policiers cagoulés en disent long …
JPEG - 29.1 ko
sur la violence de cette intervention. Les hommes cagoulés avaient dit qu’ils appelleraient pour s’excuser…



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Bonjour tout le monde ·Je suis une nouvelle sympatisante du PCR depuis3 semaines a peu pres:Ma famille entiere etant TOUS de droite :j ai beaucoup apprehendé ce momment ou ils s en rendraient compte:Mais là j’en ai marre de voir la reaction de tous·Plus degouter encore en voyant toutes ces images complètement irrealistes·Je me rends à l evidence c’est que l’on a plus le droit de vivre sereinement à saint louis parce que le petit homme vert à decider :Alors la question se pose :·QUAND C EST QUE NOTRE BELLE JUSTICE S’OCCUPE DE CE PETIT MONSIEUR AU LIEU D’ALLER CASSER LE BIENS DES GENS ET À FAIRE PEUR AUX ENFANTS·Meme si je suis contre le fait de l’agression du chauffeur qui soit disant etait tres tres tres mal en point :
    Après une campagne comme celle là il faut etre aveugle pour ne pas se rendre compte a qui profite tous ceci·Alors aux messieurs et aux dames de la justice il est tantde faire respecter la meme loi pour TOUS·

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Je ne suis ni de Stlouis (mais de St Pierre), ni du Pcr.
    je suis zoreil et ne comprends pas toujours ce qui se passe ici.
    Mais la, trop, c’est trop.
    La droite a obtenu du Conseil d’Etat Français l’annulation de 4 élections de candidat-e-s ou listes de gauche (au moins anti sarko)
    En déroute dans les urnes ce dimanche, le pouvoir colonial envoit ses (…) contre 2 familles de St Louis.
    Avec mon parti, le NPAR, et avec tou-te-s les démocrates nous devons dire : ARET EK CA
    Solidarité avec les militants et militantes concernées.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com