Actualités

« Se mobiliser, s’unir pour militer et faire gagner le PCR »

En avant vers le 7ème Congrès : meeting à La Possession

Céline Tabou / 29 novembre 2010

Grand succès hier pour la dernière grande réunion publique avant la tenue du 7ème Congrès du Parti communiste réunionnais à partir de vendredi. Retour sur cet événement.

Devant des centaines de militants du Parti Communiste Réunionnais réunis hier au restaurant le Karousel à La Possession, Elie Hoarau et Roland Robert ont appelé au rassemblement à la veille du 7ème Congrès qui aura lieu les 3,4 et 5 décembre. Après une série de réunions d’information, La Possession clôture les meetings organisés dans neuf communes de l’île.
Le but aujourd’hui est de « lutter contre une politique de casse sociale, qui a de graves conséquences à La Réunion » a déclaré le secrétaire général du PCR. « Il faut se préparer dès maintenant à un programme, qui montrera notre détermination à mener la lutte contre l’UMP » a-t-il annoncé.

Les décisions gouvernementales contre l’intérêt des Réunionnais

« Les décisions du gouvernement de Nicolas Sarkozy ont toutes étaient votées contre les intérêts des plus pauvres, et des plus démunis », « La situation devient préoccupante » a déclaré Elie Hoarau, devant des centaines de Possessionnais. Celui-ci a énoncé les mesures phares du gouvernement qui ont des conséquences directes sur les Réunionnais : la réforme de la retraite, qui ne prend pas en compte les « vieux travailleurs » Réunionnais, ni les « nombreuses personnes âgées ». Celles-ci vivent avec une retraite de misère, et « aucun geste n’a été fait pour eux ».
De même, la hausse des frais d’hospitalisation et le non remboursement des médicaments sont des « décisions politiques qui vont écraser les plus pauvres ». Face à ces mesures néfastes pour La Réunion, le PCR dénonce avec « force et détermination » les décisions du gouvernement. À La Réunion, ce sont les élus UMP (Didier Robert, René-Paul Victoria, Jean-Paul Virapoullé et Anne-Marie Payet), qui ont voté pour la réforme de la retraite, le budget de l’État, et toutes les mesures prises par le gouvernement. « Ils soutiennent la politique de Nicolas Sarkozy, et sont donc responsables » des difficultés que vivent les Réunionnais, aujourd’hui.
Dès à présent, il s’agit de lutter contre cette politique, pour cela, « il est important de rassembler » et de « faire des propositions » pour que le candidat de gauche à la présidentielle puisse prendre en compte les spécificités de La Réunion, a expliqué Elie Hoarau. « Un programme sera établi, puis transmis aux différents contacts que nous avons eu (PCF, PS, Verts, Front de Gauche) ». « Cette force de progrès pourra sur le plan national utiliser nos propositions pour développer les entreprises réunionnaises, soutenir la jeunesse, lutter contre le chômage », a-t-il annoncé.

L’Outre-mer paie le prix de la politique UMP

Le gouvernement a décidé de diminuer de 10% les dépenses de l’État, notamment pour l’action sociale. De plus, « sur 580 milliards d’euros, moins de 50 milliards sont destinés à l’action sociale » a expliqué Elie Hoarau. Les aides sociales sont nécessaires à La Réunion, où le chômage s’élève à 27%, et où les grands chantiers ont été supprimés par les élus UMP de la Région.
Ces sont les Domiens qui payent le prix des économies de l’État, soit un milliard d’euros. En sus, les départements d’Outre-mer devront se passer de 46 millions d’euros de subventions qui auraient permit de créer des logements sociaux, d’investir, et donc de donner du travail et de développer les entreprises réunionnaises.
« C’est inadmissible, quand on entend Nicolas Sarkozy dire que les mesures prises sont pour les trois années à venir, cela veut dire que nous allons subir une politique d’austérité jusqu’en 2013 » a dénoncé le dirigeant du PCR. Ce dernier a appelé à « lutter contre cette politique de casse sociale, et surtout à aider les plus pauvres ».

Céline Tabou


La Possession réussit son pari

Le maire de la commune, Roland Robert, a annoncé devant le parterre d’invités et de militants, que plus de 1.000 adhérents ont rejoint le PCR à La Possession. « Cette manifestation montre le dynamisme de notre section, car le PCR à La Possession est en ordre de marche pour les grands combats qui nous attendent » a déclaré l’élu.
Devant les centaines de personnes réunies, Roland Robert a réitéré son engagement, ainsi que celui des Possessionnais à soutenir le candidat potentiel des présidentiels qui « reviendra sur un certain nombre de projets cassés par Didier Robert, et la politique de casse sociale de Nicolas Sarkozy, notamment à La Réunion ».


Kanalreunion.com