Actualités

Se rassembler pour Sainte-Suzanne

Inauguration de la permanence du Centre-ville

Correspondant Témoignages / 17 février 2014

Après avoir ouvert deux permanences à Quartier Français et à La Marine, Maurice Gironcel et son équipe ont inauguré, devant plus d’un millier de personnes, la permanence du Centre Ville, avant la prochaine à Bagatelle.



JPEG - 106.2 ko
Succès de l’inauguration de la permanence du centre-ville.

Présidé par Patricia Coutandy, le meeting a été l’occasion de l’éclaircissement sur la situation économique et sociale à La Réunion et à Sainte-Suzanne. Maurice Gironcel a appelé à « cultiver la solidarité et la fraternité et à défendre la liberté », en présence de Paul Vergès, d’Yvan Dejean, et de responsables de la section PCR de Saint-André, Jacky Thé Seung, secrétaire, et Paul Dennemont.

Faire confiance à l’équipe en place

Premier à prendre la parole, Eddy Adekalom a évoqué le bilan de la mandature 2012-2014, réalisé par l’équipe de Maurice Gironcel. Eddy Adekalom a appelé la population à aller « dans le bon sens », celui de Maurice Gironcel et du Parti Communiste Réunionnais. Pour l’orateur, « 2014 est un tournant. Il faut prendre les bonnes décisions et définir les bonnes orientations pour le développement de Sainte-Suzanne ».

Le développement pour Sainte-Suzanne a été débattu durant des semaines au sein des Comités Citoyens, présidé par Julien Carpaye Tailamée. En découle plus de 180 propositions par comités de quartiers, et des fiches actions qui ont été pour la plupart intégré dans le programme.

Un programme en accord avec les mesures préconisées par le Parti Communiste Réunionnais telles que l’autonomie énergétique, avec notamment l’Agenda 21, l’emploi aux Réunionnais, l’adaptation aux changements climatiques, faire face à la hausse démographique, le tram-train, .... « Un travail commun a été réalisé », a expliqué Julien Carpaye Tailamée, ajoutant qu’un « parti politique a des règles et ce n’est pas un marche pied pour gagner des mandats et servir les intérêts des personnes ».

Un désintérêt mit en avant par Eva Sambenoun, qui a appelé la jeunesse de Sainte-Suzanne à « s’engager pour le développement solidaire et durable avec Maurice Gironcel et son équipe ». La jeune femme a évoqué ces deux années de mandature, durant lesquelles elle mieux compris la société et son fonctionnement ». Affirmant, « il faut assumer ses convictions », car il est important d’avoir « une vision globale même si c’est un travail à réaliser sur un territoire, une commune », Eva Sambenoun a indiqué « il faut nous réconcilier entre nous, entre les institutions, dans la solidarité ».

Dire la vérité à la population

JPEG - 51.6 ko
Paul Vergès. « Il faut expliquer aux gens pourquoi ils votent »

Le cofondateur du Parti Communiste Réunionnais, Paul Vergès, a apporté l’explication sur le contexte actuel à La Réunion et les dangers à venir pour les planteurs et l’économie de la canne à sucre. Et l’importance de cette élection municipale qui est « un pallier de décision essentiel » pour répondre aux besoins de la population. « Il faut expliquer aux gens pourquoi ils votent. Un vote qui doit être intelligent et lucide, c’est ce qui peut amener un changement dans la société » a indiqué Paul Vergès.

Le sénateur a dénoncé le silence délibéré des parlementaires, également candidats, créant « des inquiétudes et de la confusion chez tout le monde ». Car les mesures gouvernementales pèsent de plus en plus sur les foyers et encore plus à La Réunion. Ce dernier a évoqué la rencontre du 18 février, entre le gouvernement et les présidents de Région, sur les changements à venir. Un projet de loi sera d’ailleurs déposé en avril et une application de la loi prévue en octobre. Tout cela « sans en informer les réunionnais », a dénoncé Paul Vergès.

Ce dernier a affirmé que la victoire à Sainte-Suzanne démontrera qu’il « n’y a pas de trace de traitre dans le parti ». Il s’agira « d’écraser les traitres, c’est une question morale et une leçon d’honnêteté politique ». Une opinion partagée par Maurice Gironcel, qui a affirmé que « notre travail est de rassembler, dans le respect de la parole donnée et des engagements pris ».

JPEG - 47.5 ko
Maurice Gironcel pour « la victoire avec le peuple de Sainte-Suzanne »

Maurice Gironcel a rappelé que le candidat de cette élection était Sainte Suzanne, « on a des défis importants à relever, comme la création d’emploi, la lutte contre l’illettrisme, la hausse du pouvoir d’achat. La population vit aujourd’hui dans des difficultés extrêmement graves. C’est tout ça, le débat de cette élection municipale ». Pour conclure, le candidat du PCR a rappelé que « la lutte n’est jamais facile. C’est en menant la lutte que l’on fait avancer les choses. Nous, on élève le niveau des débats, nous cultivons la solidarité ». L’important « c’est être ensemble, s’unir, et être organisé » pour « la victoire avec le peuple de Sainte-Suzanne ».

JPEG - 75.7 ko
Paul Vergès et Yvan Dejean, secrétaire général du PCR.


Kanalreunion.com