Actualités

« Si j’ai pris position contre vous, c’est sur la question d’appartenance au PCR »

Pierre Thiébaut interrompu quand il a voulu répondre à la maire de Saint-Paul

Témoignages.re / 23 juin 2012

Au Conseil municipal de Saint-Paul jeudi, Pierre Thiébaut a tenté de s’exprimer pour donner son point de vue suite à des propos tenus par la maire au début du Conseil municipal.
Dans leurs éditions d’hier, les deux autres candidats ont confirmé le déroulement houleux de la séance. Bien évidemment, le "JIR" a pris le parti de celle à qui il a décerné le titre de personnalité de l’année. Pour sa part, "le Quotidien" a relevé comment la maire a interrompu Pierre Thiébaut lorsqu’il s’est exprimé.
Afin que chacun puisse juger si la prise de parole du conseiller municipal était de nature à provoquer un tel comportement, nous reproduisons ci-après le texte de l’intervention de Pierre Thiébaut :

« Je voudrais répondre à Mme La Maire qui, lors de son introduction du Conseil municipal de ce jour, a déclaré que certains conseillers ont, pendant les dernières élections, passé leur temps à dénigrer la gestion municipale.
Pour mon cas, cela est un mensonge. Jamais vous ne m’avez entendu dire des choses allant dans ce sens.

Si j’ai pris position contre vous, c’est sur la question d’appartenance au Parti communiste réunionnais.
En 2008 puis en 2009, vous avez été élue sous l’étiquette PCR, même si votre liste était composite, élargie au PS, aux Verts et à la société civile.

Le 17 mars 2012, j’ai choisi, en mon âme et conscience, car je considérais que la gestion de la Section saint-pauloise du PCR n’était pas normale, de faire le choix, par fidélité à mon parti, d’être de son côté et par conséquent contre vous.
Ma décision ne date pas d’aujourd’hui.

En juin 2010, j’avais constaté des dysfonctionnements dans la gestion de la section saint-pauloise, et je vous avais adressé une lettre de 12 pages relatant tous les griefs qui me venaient à l’esprit.
Ces griefs se résumaient à une idée simple : "Jamais depuis 2008 vous n’avez agi pour augmenter l’audience de votre ancien parti, celui qui a fait de vous celle que vous êtes aujourd’hui".
Vous avez été élue grâce au Parti : conseillère générale à Saint-Pierre, députée de la 2e circonscription de La Réunion et cela pendant trois mandatures successives, et enfin maire d’une grande commune de 103.000 habitants (Saint-Paul).

Il vous est loisible de penser que jamais sans vous, la commune de Saint-Paul ne serait passée dans l’escarcelle de la gauche.
Je tiens à dire qu’avant que vous ne meniez le combat à notre tête, aux deux élections précédant celle de 2001, la liste du PCR conduite par Paul Vergès avait obtenu 45%, et enfin 47,5%. Je parle de ces élections car j’étais candidat colistier de Paul Vergès. Ces scores étaient prometteurs, et vous avez cueilli le fruit qui était enfin mûr, c’est ma conviction et je n’en démords pas. Pour terminer, je tiens à signaler qu’entre le dernier Conseil municipal et celui d’aujourd’hui, nous avons appris la création par vous d’un nouveau parti. Vous vous êtes détachée de votre parti d’origine, et c’est cela que je vous reproche. »


Kanalreunion.com