Actualités

Signature d’un APE avec l’Afrique de l’Ouest dans moins de deux mois

Accélération aussi dans une autre partie du continent

Témoignages.re / 19 août 2009

En Afrique de l’Ouest, les négociations avaient commencé en octobre 2003. Elles vont probablement débouché sur la signature de l’APE dans moins de deux mois. Le 17 juin dernier, la Commission européenne annonçait officiellement que tous les partenaires de la négociation se sont engagés à signer au plus tard au mois d’octobre. Cette annonce a eu lieu deux mois avant la visite d’Hillary Clinton dans la région. Voici ce que la Commission européenne écrit à ce sujet

« L’Union européenne et les pays d’Afrique de l’Ouest sont convenus le 17 juin de conclure un accord régional sur l’échange de marchandises et la coopération au développement d’ici octobre 2009. Catherine Ashton, commissaire au commerce et Louis Michel, commissaire en charge du développement et de l’aide humanitaire, ont rencontré à Bruxelles MM. Chambas et Cissé, présidents des deux organisations régionales ECOWAS (Economic Community of West African States) et UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) ainsi que les ministres des pays d’Afrique de l’Ouest. Les deux parties ont réaffirmé leur volonté de donner une impulsion au processus à long terme de construction d’un partenariat durable entre l’UE et l’Afrique de l’Ouest.
La commissaire Ashton a fait la déclaration suivante : « La décision prise aujourd’hui nous met sur la voie de la conclusion d’un accord de partenariat exhaustif avec l’ensemble de la région de l’Afrique de l’Ouest. Cet accord viendra à l’appui du processus d’intégration économique et de développement en cours et j’aimerais rendre hommage aux négociateurs de l’Afrique de l’Ouest qui ont travaillé sans relâche avec nous pour réaliser un consensus régional et arriver à ce point des négociations. Je suis persuadée que nous pourrons régler les questions en suspens et progresser plus en avant ».
Le commissaire Michel a déclaré ce qui suit : « Notre dernière réunion montre à l’évidence que nous allons à nouveau dans la bonne direction, ce qui va nous permettre de réaliser des progrès continus avec nos partenaires d’Afrique de l’Ouest. Notre objectif est toujours la conclusion d’un accord de partenariat économique complet qui apporte une aide au développement et procure des avantages à tous les pays de la région. Un tel accord soutiendra l’intégration régionale : l’établissement de marchés régionaux qui attirent les investissements et conservent les emplois et une gouvernance régionale qui puisse aborder les problèmes qu’aucun pays n’est plus à même de résoudre individuellement. Ces mesures sont particulièrement nécessaires en ces temps difficiles où sévit la crise financière ».
L’accord, qui devrait être conclu d’ici octobre 2009 avec l’ensemble de la région d’Afrique de l’Ouest, portera sur les échanges de marchandises, certaines règles commerciales et la coopération au développement et posera les bases d’un accord exhaustif entre l’Union européenne et l’Afrique de l’Ouest. Le "programme de développement pour l’APE" (PAPED) apparaît comme un élément essentiel pour favoriser la compétitivité de la région, réduire les coûts d’ajustement de l’APE et soutenir l’intégration régionale.
Les négociateurs européens et d’Afrique de l’Ouest se sont réunis la semaine passée à Cotonou (Bénin) et à nouveau juste avant la réunion ministérielle de Bruxelles. Des compromis ont été trouvés en ce qui concerne les taxes à l’exportation et la libre circulation mais aussi la coopération au développement dans le cadre de l’APE. Il a été convenu de poursuivre les négociations sur les services et certains aspects des échanges, tels que la concurrence et le développement durable, dans une phase qui sera engagée en janvier 2010. D’autres thèmes, dont la clause de la nation la plus favorisée (MPF), ont été considérés comme devant faire l’objet d’un compromis ».


Kanalreunion.com