Actualités

Simone Yée Chong Tchi Kan : « Pour un canton dynamique et solidaire »

Elections départementales : canton de Trois-Bassins/Saint-Leu

Témoignages.re / 31 décembre 2014

Simone Yée Chong Tchi Kan a rendue publique ce 30 décembre sa déclaration de candidature aux élections départementales dans le canton de Trois-Bassins/Saint-Leu

JPEG - 49.7 ko
Simone Yée Chong Tchi Kan.

« Mesdames, Messieurs,
Vous êtes les Électrices et Électeurs du nouveau canton “Trois-Bassins/Saint-Leu”. Le 22 mars 2015 vous voterez pour la première fois dans ce nouveau canton qui regroupe les 2 Communes. A cette occasion, je vous annonce que je serai à la tête d’une liste de candidats. C’est pourquoi, je sollicite vos suffrages et je compte sur votre soutien.

Pourquoi cette décision ?

Chaque année, en cette période, on s’échange des vœux. On espère que la nouvelle année sera meilleure. Hélas !, la situation ne s’améliore pas. Dernier chiffre connu : 173 000 inscrits à Pôle Emploi. Dans ces conditions, comment disposer des 42 annuités de cotisation de travail pour prétendre à une retraite quand vous aurez 65 ans ?

N’est-ce pas hypocrite de souhaiter meilleurs vœux à des planteurs de canne alors que dans 2 ans, la fin des quotas entraînera la fin des prix garantis. Cela signifie la ruine de leur exploitation et des activités liées. Avez-vous encore en mémoire la fermeture de Stella ? Souvenez-vous encore de la disparition du géranium dans les Hauts alors que La Réunion était 1er producteur mondial d’essence ?

Chaque année, près de 10 000 jeunes obtiennent leur baccalauréat. On est fier de célébrer leur réussite. C’est bien. Mais, qu’est-ce qu’on leur propose après la fête ?

On va atteindre bientôt, 70 000 personnes âgées. Qu’est-ce qu’on leur propose après toute une vie consacrée à la société ?

Ces questions resteront-elles toujours sans réponse et sans solution ?

Mesdames, Messieurs,
Vous me connaissez à Trois-bassins : j’étais candidate aux Municipales de 2014. C’est aussi à Trois Bassins que j’ai créée 2 activités en économie sociale qui permettent à des femmes et des hommes qui étaient au chômage de reprendre goût au travail salarié. Certains élus à la mairie et au conseil général avaient bloqué mes projets. Quelle honte ! Ils ont perdu devant ma détermination et de celle de mes amis. Maintenant, j’ai acquis la compétence opérationnelle nécessaire. Je suis reconnue pour mon expertise des rouages administratifs et juridiques. Je pense que cela provient aussi de ma longue carrière en Collectivité (Mairie et Conseil Régional) ainsi que de mes engagements politiques et associatifs qui ont débuté à Saint Leu, dans les années 80.

Je lance un appel à toutes les bonnes volontés pour réaliser un rassemblement le plus large. Je vous invite à me rejoindre pour préparer ensemble des projets réalistes en faveur de notre canton. A bientôt.

Trois-Bassins, le 29 décembre 2014 »


Kanalreunion.com