Actualités

Situation sociale et problèmes urgents appellent des réponses

Le PCR et la visite de la ministre de l’Outre-mer

Témoignages.re / 20 mai 2011

Dans un communiqué diffusé hier à la presse, le Parti communiste réunionnais rappelle à la ministre de l’Outre-mer les préoccupations de la population. Pour le PCR, le programme de la ministre ne tient pas compte de ses réalités. À cela s’ajoute l’absence de rencontre avec le Conseil général, puisque la seule collectivité est le Conseil régional dirigé par un membre de l’UMP. « La Ministre ouvre la porte à toute interprétation quant au caractère électoraliste de sa visite », constate le Parti communiste réunionnais.

« À la veille de la visite à La Réunion de Mme Penchard, le Parti communiste réunionnais tient à appeler l’attention de la Ministre de l’outre-mer et de l’opinion sur la gravité de la situation sociale à La Réunion et les problèmes urgents qui appellent des réponses.

Dans l’immédiat, les Réunionnais sont préoccupés par les questions suivantes :

- D’abord la situation dégradée de l’emploi : le chômage a augmenté de 12,% l’an dernier et la barre des 100.000 chômeurs a été franchie. Quelles sont les mesures envisagées par le gouvernement pour faire face à cette situation ?

- À La Réunion, un tiers de la population survit grâce au RSA. Loin des propos irresponsables de M. Waucquiez, Mme la Ministre peut elle mobiliser des moyens et apporter des réponses aux propositions que nous formulons pour la création d’un grand service de l’environnement et le développement des services à la personne facilité par le GIP créé par le Conseil général ?

- Alors que 27.000 demandes de logements sont en souffrance, et que la construction de logements participe à la relance de l’activité et la création d’emplois dans le BTP, la dotation actuelle de la LBU stagne à un niveau largement insuffisant : quelles sont les mesures que le gouvernement compte prendre pour ajuster les moyens aux besoins ?

- Dans un contexte de dégradation du pouvoir d’achat, Mme la Ministre peut elle s’engager à répercuter le 1er juin sur le prix de l’essence à la pompe, la baisse des prix du baril de pétrole intervenue depuis le début du mois ainsi que le remboursement aux usagers de la route, de la surfacturation depuis février dans le prix de l’essence, découlant de la non-prise en compte des dispositions relatives au certificat d’économie d’énergie ?

- Enfin, alors que la formation et le développement de l’enseignement supérieur constituent la grande priorité pour l’avenir de nos jeunes, le gouvernement prévoit la fermeture de filières universitaires dans le Sud. Face à la mobilisation des jeunes, des élus et d‘une grande partie de la communauté universitaire, le gouvernement est-il prêt à annuler cette décision injuste ?

Les Réunionnaises et les Réunionnais attendent de la visite de Mme Penchard des réponses précises à leurs questions.

Pour l’instant, force est de constater que le programme de la visite de la Ministre est en décalage total avec les préoccupations de la population et la situation sociale à laquelle La Réunion est confrontée. Force est de constater également qu’en rompant une fois de plus avec la tradition républicaine en choisissant de se rendre dans une des 2 collectivités territoriales et en ignorant l’autre, la Ministre ouvre la porte à toute interprétation quant au caractère électoraliste de sa visite. »


Kanalreunion.com