Actualités

SPLA Maraïna : Didier Robert incapable de justifier son salaire de PDG

L’arroseur arrosé !

Témoignages.re / 1er juillet 2011

À l’ordre du jour de la séance plénière d’hier, le bilan d’activité 2010 de la Région est d’une rare faiblesse. C’est du jamais vu depuis que la collectivité existe. Alors Didier Robert a voulu créer une diversion en utilisant un rapport rendu public depuis 2 mois, c’est l’écran de fumée de la soi-disant plainte contre l’ancienne direction de la SR21.
Mais en se plaçant sur ce terrain, le président de la Région a été hier constamment mis en difficulté. Car il a fallu qu’il s’explique sur son bilan à la tête de la SPLA Maraïna, dont il est le PDG depuis plusieurs mois. Il touche d’ailleurs pour cette fonction une rémunération conséquente, plusieurs milliers d’euros. Ce salaire est d’autant plus indécent que tout le monde sait que l’activité de la SPLA dirigée par Didier Robert est nulle. Cela a poussé à la création d’une autre SPLA dans le Sud, car plusieurs élus étaient excédés de tant d’immobilisme. Hier, Didier Robert a été incapable d’expliquer son salaire. Il faudra pourtant bien un jour qu’il justifie les milliers d’euros de fonds publics qu’il a perçus en tant que PDG d’une société au point mort.


Antenne Réunion ? Mais non bien sûr, c’est Antenne Région !

Deuxième volet de la stratégie de Didier Robert pour masquer son bilan d’inactivité à la tête de la Région, le passage hier soir sur le plateau d’Antenne Réunion. Au programme, une interview censurée de Paul Vergès, expurgée de toute référence au "travail" de Didier Robert en tant que PDG de la SPLA Maraïna. Pas question pour la rédaction en chef d’Antenne Réunion de déplaire au président de Région, qui a ensuite pu bénéficier d’une interview truffée de questions complaisantes. Décidément, c’est le feu dans la maison UMP à la Région.


Kanalreunion.com