Actualités

Sur-rémunération : « le gouvernement tranchera »

Réforme pour les futurs fonctionnaires nommés à La Réunion

Témoignages.re / 18 mars 2016

Deux propositions contenues dans le rapport présenté mardi par Victorin Lurel ont été mises en avant : la régionalisation du SMIC et la réforme de la sur-rémunération. Hier soir, le député a apporté des précisions dans le journal télévisé de Réunion Première.

JPEG - 74.7 ko
Victorin Lurel

Concernant le SMIC, il constate que le SMIC national représente à La Réunion 80 % du salaire médian. Il plaide pour une « compensation différentielle pour adapter à la capacité contributive des entreprises ».

Il constate également que le SMIC a un pouvoir d’achat moindre à La réunion. Il déclare que ce sera aux partenaires sociaux de fixer le SMIC, qui ne devra pas être au rabais.

« L’État devra faire des efforts », indique-t-il. Au bout de 10 ans, un point sera fait.

Victorin Lurel insiste également sur les inégalités internes dans notre île, où le rapport entre les plus riches et les plus pauvres est de 5,4.

Cela lui permet d’évoquer le dossier de la sur-rémunération et plus globalement celui des revenus. « Après un effort de 10 ans fait par l’État en matière de rattrapage pour les infrastructures de base, les écoles, les transports, quand on se sera rapproché des indicateurs nationaux » viendra le temps de la décision.

« Quel effort demandé pour les nouveaux entrants » dans la fonction publique, interroge l’ancien ministre des Outre-mer. Il faut avoir le courage d’engager cette réflexion. « C’est le gouvernement qui tranchera », indique-t-il. La même procédure est prévue pour l’abattement de 30 % sur l’impôt sur le revenu : « quel effort, quel alignement, quelle progressivité ? ».


Kanalreunion.com