Actualités

Surrémunération : quelle sortie de crise ?

Égalité réelle

Témoignages.re / 10 juin 2015

La surrémunération était un sujet abordé hier lors de la conférence de presse de Paul Vergès.

Le sénateur Paul Vergès constate que les gouvernements qui ont installé la surrémunération à La Réunion avaient sous-estimé un élément de base : la transition démographique. L’augmentation de la population a entraîné la nécessité de multiplier le nombre de fonctionnaires d’État.

Conséquence : la surrémunération représente aujourd’hui 600 millions d’euros rien que pour La Réunion. Pas étonnant que le ministère de l’Économie s’interroge sur un moyen de capter cette manne.

Au cours de son séjour à Paris, Paul Vergès a pu exposer une proposition faite en son temps par la Région. Elle part du principe que l’État ne peut pas modifier les conditions du contrat qu’il a signé avec l’agent bénéficiaire de la surrémunération sans discussion. Pour mettre fin à l’inégalité sans remettre en cause les situations personnelles, Paul Vergès propose de laisser le choix entre deux possibilités :

– ou l’application du statut en vigueur en île de France avec l’indemnité de résidence
– ou l’épargne de la partie surrémunérée du salaire.

L’application de l’indemnité de résidence doit amener à établir le différentiel du coût de la vie entre La Réunion et la France. Le sénateur rappelle que des solutions nouvelles peuvent faire baisser le coût de la vie. Pourquoi ne pas faire venir d’Afrique du Sud les marchandises qui sont aujourd’hui importées d’Europe ?


Kanalreunion.com