Actualités

Tirons les leçons du passé

2012, un changement aussi important que 1946

Céline Tabou / 4 avril 2012

A l’occasion d’une conférence de presse, lundi 2 avril, Elie Hoarau, secrétaire général du Parti Communiste Réunionnais et Paul Vergès, cofondateur de ce dernier, ont expliqué comment ceux qui se disent du changement ne le désirent pas réellement.

Rappelant les luttes menées depuis l’application, le 1er janvier 1947, de la loi du 19 mars 1946, mettant en vigueur la départementalisation, Paul Vergès est revenu sur le manque de loyauté des forces politiques réunionnaises. Car comme l’a expliqué le député de La Réunion, Léon de Lepervanche en 1946, « nos seigneurs réunionnais pratiquent une politique qui s’inspire de leurs seuls intérêts de classe… A cette situation privilégiée correspond l’immense détresse des masses laborieuses. »

Dès 1946, des réactionnaires avaient tenté d’empêcher la mise en application de la départementalisation dans les quatre « vieilles colonies » (Martinique, Réunion, Guadeloupe, Guyane). Préférant le statut colonial, avec ses avantages, de nombreux dirigeants politiques de droite comme de gauche avaient refusé leurs droits aux Réunionnais. Il aura fallu 60 ans de combat du PCR pour que l’égalité sociale soit en application et que « toutes les lois et décrets édictés pour la métropole seront automatiquement appliqués à ce nouveau département, sauf dispositions contraires insérées dans le texte », comme le stipulait la loi. En 1988, le PCR obtient de François Mitterrand, candidat à sa réélection, qu’il s’engage à réaliser l’égalité sociale sous son second septennat. Le rattrapage est lancé et l’écart des droits entre la France et La Réunion se réduit.

Cela rappelle l’existence de forces qui n’agissent pas dans le sens du développement de La Réunion. Cette attitude est récurrente. Pour preuve, il suffit de remonter aux élections régionales de 2010. Durant l’entre-deux tour, la Fédération réunionnaise du Parti Socialiste avait refusé de s’allier à l’Alliance, créant les conditions de la victoire de Didier Robert à la présidence du Conseil régional. Alors aujourd’hui, « Comment imaginer que ces forces politiques vont se battre pour le tram-train alors qu’elles ont participé à la mort du projet ? » Car en dépit des engagements de François Hollande sur le Tram-train, les énergies renouvelables et l’emploi, « nous n’avons aucune illusion : ces forces s’opposeront au modèle de développement durable. Nous ne mettons pas en doute les engagements pris par François Hollande, mais le problème, ce sont leurs mises en œuvre » qui supposent « une union et adhésion massive au projet », a conclu Elie Hoarau.

Céline Tabou



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Nous entendons :

    Il faut copier ce qui va bien chez nos voisins…

    On commence quand ??

    " En temps de crise il faut un gouvernement resserré " clamait le chef de l’Etat (le 6 février dernier), qui prise l’exigence allemande mais ne l’applique ni à lui même ni à ses ministres.

    La Chancelière travaille avec huit ministres -

    A Paris ils sont vingt-cinq + neuf secrétaires d’Etat...

    (Un ministre coûte 17 Millions d’Euros par an) !...

    Le soir après son "boulot" Angela (comme chacun de ses 8 ministres), rentre dans son appartement, dont elle paie le loyer et les factures d’eau et d’électricité.

    A Paris F. FILLON se détend dans son logis de fonction (309,72m2) à Matignon, tandis que ses collègues regagnent en limousines les hôtels particuliers que la République met généreusement à leur disposition.
    - 906 personnes travaillent à la présidence de la République : un peu plus de 300 en Allemagne.-

    - Parc autos de l’Elysée : 121 ; 37 à la chancellerie.

    En Allemagne le gouvernement se déplace systématiquement en train ou sur des lignes aériennes régulières....

    Ici nous avons : 1 air bus A330-200 - 2 Falcons 7X - 2 Falcons 900 - 2 Falcons 50 et 3 hélicoptères Super Puma...
    etc... etc...

    Angela gagne 15 830 € et gère 36,4 Millions pour les dépenses de la chancellerie :

    Nicolas gagne 21 026 € mais le budget de l’Elysée culmine à 113 millions.
    (CHERCHEZ L’ERREUR) !....

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com