Actualités

Tous unis autour de l’Alliance

Ne laisser aucune chance à l’UMP

Témoignages.re / 20 mars 2010

Demain, Didier Robert sera battu dans sa commune et dans toute La Réunion. Arrivée en tête dimanche dernier, la liste de l’Alliance conduite par Paul Vergès est la seule qui peut battre l’UMP ce dimanche à La Réunion. Partout en France l’UMP sera battue, les Réunionnais vont donner le signal décisif à cette grande victoire.

Du fait du refus de la fédération du Parti socialiste de s’unir avec l’Alliance, le scrutin de dimanche s’annonce incertain. Il dépendra en grande partie de la mobilisation des abstentionnistes et du comportement des électeurs socialistes. Le gouvernement met tout son poids dans la balance pour tenter de faire basculer la Région Réunion dans le camp de l’UMP, et ainsi de sauver l’honneur, au vu de sa déroute dans la quasi totalité des régions de France.

Encore plus à La Réunion qu’ailleurs, les conséquences de la politique gouvernementale sur le plan social sont désastreuses. Toutes les élections récentes ont d’ailleurs montré que la politique du gouvernement est rejetée. Il serait donc totalement illogique que la Région Réunion passe sous le contrôle de l’UMP et du gouvernement.

C’est pourquoi tous les Réunionnais, au delà même de leurs différentes sensibilités mais soucieux des intérêts de La Réunion, doivent faire le choix de l’Alliance ce dimanche : seule la liste de l’Alliance, arrivée en tête au premier tour, peut empêcher Didier Robert de s’emparer de la Région.

Le vote de dimanche revêt donc une importance capitale : il faut voter utile, voter efficace, et faire confiance à Paul Vergès pour continuer à défendre les intérêts La Réunion et à bâtir le développement de notre île.


La panique de Didier Robert

Le beau meeting de l’Alliance qui s‘est tenu hier au Tampon a failli ne pas pouvoir se tenir : Didier Robert a en effet essayé de tout faire pour l’en empêcher en n’hésitant pas à recourir à des méthodes que l’on croyait révolues. Ainsi, Didier Robert a fait des pressions sur la personne qui devait accueillir le meeting. Celle-ci a dû céder et au dernier moment, le meeting a dû être déplacé. Non seulement, ce sont des méthodes scandaleuses qu’il faut dénoncer et qui montrent le vrai visage de Didier Robert, mais surtout cela montre l’état de panique de Didier Robert qui sent le vent tourner dans « sa » propre commune où il est minoritaire depuis dimanche dernier.


Kanalreunion.com