Actualités

« Tout ce qui a été réalisé à Sainte-Suzanne jusqu’ici c’est nous qui l’avons fait avec la population »

3 questions à Maurice Gironcel

Témoignages.re / 4 février 2012

À la veille de ce second tour des municipales du Beau pays, Maurice Gironcel candidat à cette élection pour la population souligne dans une interview que « notre devoir est de répondre aux attentes du peuple, en apportant l’indispensable ».

Après le premier tour, comment a évolué la mobilisation du peuple à vos côtés ?

• Notre liste est largement arrivée en tête au premier tour avec près de 4.500 voix dont 1.500 voix d’avance sur le second candidat. Notre liste est une liste forte, solide et soudée. La mobilisation est d’autant plus forte après le premier tour. Lors des différents meetings, de très nombreux militants, sympathisants, habitants et nouveaux venus viennent nous soutenir. La foule déborde, tellement les participants sont nombreux dans les différents quartiers de Sainte-Suzanne. La population nous réserve à chaque fois un accueil très chaleureux et très enthousiaste.

L’appel au rassemblement a-t-il donné un nouvel élan ?
• Oui, le rassemblement est de plus en plus fort. La population vient nous soutenir afin de réhabiliter la vérité face à l’injustice. Le peuple de Sainte-Suzanne montre son attachement au respect des principes. Il s’agit en l’occurrence de l’expression de la solidarité vis-à-vis d’un militant injustement frappé et aussi, du respect de la parole donnée, des engagements. La population de Sainte-Suzanne vient également exprimer son désir de réclamer justice. Nous sommes aujourd’hui très confiants. Le succès de dimanche va conduire à d’autres victoires notamment contre celle de la politique de casse sociale de Sarkozy. Chômage record, baisse du pouvoir d’achat des ménages, augmentation de la pauvreté, réforme des retraites, réforme de l’assurance maladie avec moins de médicaments remboursés, qui condamnent la majorité de la population à la misère… Tout ceci résume la politique de ce pouvoir, cette politique qui porte atteinte à l’avenir et qu’il faut combattre à tout prix.

Quelle sera la première décision que vous prendrez dimanche à votre retour à la mairie ?

• Notre première décision est de pouvoir répondre au besoin de la population. Nous devons poursuivre et amplifier notre programme que le peuple a plébiscité en 2008. Notre devoir est de répondre aux attentes du peuple, en apportant l’indispensable. Pour cela, il faut également être à l’écoute notamment des jeunes. Rappelons que les jeunes sont aujourd’hui fortement touchés par le chômage. La mise en place d’un comité de jeunesse est primordiale. Donnons la priorité à l’embauche des jeunes Réunionnais.
Nous devons construire une ville pour tous. Pour cela, il faut renforcer la cohésion sociale. C’est une de nos priorités. Un CCAS rénové permettra de mieux répondre à l’urgence sociale.
Nous devons également préparer l’avenir en amplifiant les investissements humains et matériels. Pour un développement solidaire et durable, nos efforts seront axés sur l’emploi, le logement, le développement économique, l’agriculture, mais aussi la culture, l’éducation et le sport par la construction des équipements de proximité. Ces investissements permettront de relancer l’activité et seront créateurs d’emploi. Nous allons lutter pour que les services d’aide à la personne et de préservation de l’environnement soient reconnus d’intérêt public.
Tout ce qui a été réalisé à Sainte-Suzanne jusqu’ici c’est nous qui l’avons fait avec la population. Cette ville est l’œuvre de nos combats. Avec le peuple, nous allons poursuivre un plan ambitieux de construction pour Sainte-Suzanne et mettre fin aux injustices.


Kanalreunion.com