Actualités

Un appel fort à l’union des communistes et à la solidarité des Réunionnais pour bâtir l’avenir de La Réunion

Plus d’un millier de personnes hier au meeting régional du P.C.R. à Saint-Louis pour dénoncer les opérations de division du Parti

Témoignages.re / 12 mai 2012

Hier soir, un grand meeting du Parti Communiste Réunionnais s’est déroulé dans le quartier de La Palissade à Saint-Louis. Avec la participation enthousiaste et massive de militants venus des trois circonscriptions de la région Sud et Sud-Ouest, ce meeting fut avant tout l’occasion de riposter avec force aux tentatives de division du Parti menées par certains soi-disant communistes pour s’opposer au combat que mène cette organisation démocratique réunionnaise depuis 53 ans au service de notre peuple. Les orateurs et le public ont appelé les militants communistes à renforcer leur unité et leur solidarité face aux diviseurs, afin de construire une société harmonieuse et solidaire.

En ouverture du meeting, Claude Hoarau a félicité la foule venue aussi nombreuse, bien sûr essentiellement de Saint-Louis, mais aussi des communes voisines appartenant aux trois circonscriptions où sont candidats les dirigeants communistes Fabrice Hoarau, Yvan Dejean et Élie Hoarau.
Le maire de Saint-Louis a notamment souligné l’importance de la mobilisation des militants communistes et de tous les partisans du changement afin d’unir leurs forces lors de ces élections législatives. « C’est une condition essentielle pour bâtir enfin un développement durable et solidaire en réalisant le contrat signé par le nouveau président de la République avec les Réunionnais », a-t-il déclaré, longuement applaudi.

« Un changement effectif »

Yvan Dejean, candidat dans la 3ème circonscription, a mis l’accent sur la gravité de la situation et sur l’urgence des mesures pour la justice sociale préconisées par le PCR. Il a rappelé en détail le contenu du contrat que le nouveau président de la République a signé avec les Réunionnais durant la campagne électorale. « À présent, il faut le maximum de députés unis et solidaires de ce projet pour mettre en application le contrat », a conclu Yvan Dejean.
Fabrice Hoarau, candidat dans la 7ème circonscription, a plaidé fortement pour « un changement effectif », en réalisant les propositions réunionnaises soutenues par François Hollande. Il a exprimé sa « confiance dans cette bataille », car il constate tous les jours le soutien que lui accorde la population. « Notamment la jeunesse réunionnaise », que Fabrice Hoarau avait rencontrée dans l’après-midi et qui « exprime avec force son espoir dans le PCR ».

« Une trahison du peuple réunionnais »

Élie Hoarau a salué le public, qui est venu en grand nombre montrer « l’importance de l’unité et de la solidarité du Parti Communiste Réunionnais dans une bataille essentielle qui s’annonce, au-delà des élections législatives, pour bâtir un avenir meilleur en faveur du peuple réunionnais ». Le secrétaire général du PCR a rappelé aussi que cette organisation a toujours lutté dans l’union et la solidarité pour venir en aide aux Réunionnais, après l’abolition du statut de colonie de La Réunion, obtenue par les députés communistes Raymond Vergès et Léon de Lépervanche le 19 mars 1946, dans le cadre d’un large rassemblement de la population.
« Aujourd’hui, nous avons besoin plus que jamais de l’unité et de la force de notre Parti », a déclaré Élie Hoarau, pour réaliser le programme du PCR, qui est le mieux placé pour atteindre cet objectif en partenariat avec le nouveau chef de l’État et le nouveau gouvernement.
« Or on constate avec regret que certains veulent diviser le Parti, l’affaiblir et s’allier avec des adversaires du PCR. C’est une trahison du peuple réunionnais », a ajouté le secrétaire général du Parti.

Le chemin de l’espoir

C’est pourquoi il a rendu un vif hommage aux militants et aux dirigeants communistes qui se sont battus depuis plus de cinquante ans pour faire respecter les droits du peuple réunionnais, en étant souvent victimes de graves répressions. Il a également félicité Claude Hoarau, qui a accepté d’aller mener des combats dans diverses circonscriptions au service du Parti, tandis que Mme Bello a refusé la proposition du Parti de renforcer son organisation en étant candidate dans la 7ème circonscription, dont fait partie la commune où elle est maire.
« À présent, elle veut créer un parti pour lutter contre le Parti Communiste Réunionnais alors qu’elle a constamment bénéficié du soutien du Parti pour être élue à divers postes de responsabilités. Nous devons combattre ces divisions, ces tentatives de scissions. Face à ces trahisons, nous devons nous battre pour renforcer le Parti afin d’aller à la conquête de nouvelles victoires pour notre pays. Une occasion historique se présente. Plus nous serons unis et solidaires, plus nous allons remporter la victoire et mettre La Réunion sur le chemin de l’espoir », a conclu Élie Hoarau, salué chaleureusement par la foule.

Correspondant

Législative dans la 4e circonscription

Avec Élie Hoarau et Tatiana Assing

Demain à 11 heures à Grand-Anse

Conférence de presse suivie d’un pique-nique convivial


Kanalreunion.com