Actualités

Un beau meeting d’ouverture de la campagne pour Jean-Yves Langenier et Firose Gador

Les élections départementales au Port

Correspondant Témoignages / 14 mars 2015

Ce vendredi 13 mars s’est déroulée sur le parking devant l’école Laurent Vergès de La Rivière des Galets une belle réunion publique d’ouverture de la campagne électorale pour les candidat(e)s soutenu(e)s par le PCR dans le canton du Port aux élections départementales de dimanche prochain. Un public chaleureux a participé à cette réunion pour soutenir les candidats titulaires, Jean-Yves Langenier et Firose Gador, ainsi que leurs suppléants, Naren Mayandi et Mémouna Patel.

Ce meeting était animé par Henri Hippolyte, dit Loulou, conseiller général sortant et membre du bureau de la Section communiste du Port, qui a donné la parole aux quatre candidat(e)s et qui a souligné « l’importance capitale de cette élection concernant notre vie de tous les jours ». En effet, dit-il, « pour changer les choses et ne plus subir les injustices de notre société, il ne faut pas envoyer n’importe qui au Conseil départemental ce 22 mars », « il faut donc voter pour des personnes responsables, vraiment engagées au service du peuple réunionnais ».

C’est le sens que Naren Mayandi a donné à son intervention, en rappelant tout ce que les élu(e)s communistes ont fait depuis 1971 avec Paul Vergès comme maire pour transformer la ville du Port ainsi que les luttes syndicales et populaires exemplaires menées sans cesse par les Portois. Ce combat va continuer avec les nouveaux élus du canton présentés par le PCR pour améliorer les conditions de vie des personnes en difficultés par « la justice sociale et le développement solidaire ».

Mémouna Patel a plaidé dans le même sens en soulignant que pour atteindre ces objectifs, « il faut des personnes sûres et porteuses de valeurs sûres ».

Un combat pour les libertés

Firose Gador a expliqué que l’action sociale étant au cœur des compétences du Conseil départemental, « nous allons lutter ensemble pour faire respecter les droits fondamentaux des Réunionnais, en termes de formation, de santé, de déplacements etc…, contrairement à ce que font les responsables actuels de la municipalité du Port ». « Voilà pourquoi nous aurons besoin d’élus à la fois compétents et disponibles mais aussi respectant la liberté d’opinion du personnel, contrairement à ce qui se fait depuis un an à la mairie », a conclu Firose Gador, longuement applaudie comme les autres orateurs.

Jean-Yves Langenier a ouvert son intervention en citant un exemple parmi beaucoup d’autres des œuvres accomplies par les précédentes municipalités pendant 43 ans : l’endiguement de la rivière des Galets, qui a préservé la sécurité des Portois lors de la tempête tropicale Haliba. Il a également dénoncé « les promesses mensongères, les contrevérités et la démagogie de la nouvelle municipalité », qui « exerce de graves pressions sur le personnel communal et nous conduit donc à faire de ces élections notamment un combat important pour les libertés fondamentales ».

JPEG - 45.3 ko
Loulou Hippolyte
JPEG - 60 ko
Firose Gador
JPEG - 68.9 ko
Jean-Yves Langenier
JPEG - 51.2 ko
Mémouna Patel
JPEG - 52.6 ko
Naren Mayandi


Kanalreunion.com