Actualités

« Un budget responsable »

Compte administratif 2009 à Saint-André

Témoignages.re / 30 juin 2010

Le Conseil municipal de Saint-André a examiné hier le Compte administratif de 2009. Les réalisations de la commune s’élève, pour l’année passée, à 81,305 millions d’euros, dont 77,405 millions d’euros pour le budget principal.

Pour le maire Eric Fruteau, il s’agit d’un « budget responsable dans un contexte difficile sans augmentation d’impôts ». La commune y est parvenue en réalisant des économies sur ses charges de fonctionnement. Celles-ci sont en effet en baisse de 1,2% par rapport à 2008. Les charges à caractère général ont baissé de 4,6% et les charges de personnel ont eu une progression inférieure à 2%. Objectif pour la commune, préserver des marges de manœuvre pour le financement d’un « programme d’investissement ambitieux » dans le cadre de cette mandature. « L’épargne nette est en amélioration pour 2009 », ajoute Eric Fruteau.

Préserver l’investissement

La commune a ainsi voulu apporter un soutien à l’activité économique à travers la commande publique. Sur 12,7 millions d’euros de dépenses réelles d’investissement, près de 10,9 millions d’euros ont financé des travaux ; soit une augmentation de 15,2% par rapport à 2008.

L’épanouissement humain et l’aménagement ont été les deux priorités de la commune. A commencer par l’enseignement, la formation et la restauration scolaire qui ont capté 2,142 millions d’euros. C’est par exemple l’extension de l’école de Ravine Creuse, l’école des Salazes, les travaux de réfection. Les équipements sportifs, culturels, les crèches ne sont pas en reste avec 1,865 million d’euros. Les travaux ont concerné ainsi la bibliothèque de Champ-Borne, l’éclairage des stades et gymnases ou encore le complexe sportif Joseph Bédier. Mais ce sont surtout l’aménagement, les services urbains et l’environnement qui se distinguent avec 6,819 millions d’euros de travaux (les voiries, l’électrification rurale, les RHI, la création d’un pôle de service à La Rivière du Mât).

Dans le domaine social, la commune a attribué en 2009 une subvention de 1,858 million d’euros au CCAS, 1,9 million d’euros aux associations et 750.000 euros à la caisse des écoles.

Une logique de développement durable

L’année 2010 s’inscrit dans la continuité. Le programme de rénovation des équipements sportifs se poursuit pour les plateaux Paquiry et Chemin Balance, le complexe sportif Joseph Bédier et Sarda Garriga, le plateau couvert de Cambuston. Un appel à candidature doit être lancé pour la pose de panneaux photovoltaïques pour Cambuston, le plateau noir couvert de La Cressonnière et le gymnase Michel Debré.

L’équipement de 250 foyers de Bras-des-Chevrettes en chauffe-eau solaires, dans le cadre du projet Village solaire, devait également être examiné hier en Conseil municipal, ainsi que le projet de Protocole de coopération amicale avec la ville de Chong Ming, en Chine. Une délégation d’élus et des acteurs culturels se rendront du 22 au 29 août dans ce district de Shanghai.

EP


Kanalreunion.com