Actualités

Un cadeau royal en pleine crise

La majorité du Conseil régional vote en catastrophe 6 millions supplémentaires pour l’IRT à 15 jours de la fin de l’année

Témoignages.re / 15 décembre 2010

Dans un communiqué diffusé hier, l’Alliance dénonce le vote par la majorité du Conseil régional de 6 millions supplémentaires pour l’IRT à 15 jours de la fin de l’année, un vote qu’elle estime « en contradiction avec toutes les règles de bonne gestion ».

« Du jamais vu à la Région : à 15 jours de la fin de l’année, l’Assemblée plénière a été invitée à voter des crédits supplémentaires au budget en cours, 6 millions d’euros ! Ces crédits vont être affectés à l’IRT qui a déjà reçu depuis le début de l’année 13 millions d’euros. Il est étonnant que l’IRT découvre, au mois de décembre, qu’il lui manque 6 millions pour couvrir des dépenses qu’elle a sans doute déjà effectuées alors qu’elle n’avait pas l’argent pour le faire.

Ces dépenses ne concernent pas seulement les activités de l’IRT, mais il suffit de consulter les comptes de l’association présidée par Jacqueline Farreyrol pour voir l’augmentation importante des dépenses de personnels, ou de frais de fonctionnement, comme les véhicules …

Que le budget de l’IRT soit débattu au début, voire en cours d’année, afin que la Région puisse déterminer sa contribution est un exercice normal. Mais en revanche, décider à 15 jours de la fin de l’année d’augmenter la contribution de la Région de 50% et de la faire passer de 13 millions à 19 millions pour terminer l’année en cours, c’est absolument cavalier et en contradiction avec toutes les règles de bonne gestion.

Cette liberté prise par l’IRT avec l’argent public témoigne d’une grande légèreté et traduit un manque de respect vis-à-vis de la collectivité régionale et des élus sommés d’aligner 6 millions d’euros pour couvrir des dépenses déjà engagées.

Alors que nous nous trouvons en période de rigueur, que de nombreuses associations sont astreintes à des économies, la majorité de l’Assemblée plénière de la Région a accepté de voter ces 6 millions destinés à l’IRT, malgré les mises en garde qui lui ont été faites. L’Alliance tient à dénoncer cette décision qui crée un précédent très fâcheux dans l’utilisation de l’argent public. »


Kanalreunion.com