Actualités

Un fort investissement de la Région pour la réussite des jeunes Réunionnais

À la Commission permanente du Conseil régional

Témoignages.re / 11 décembre 2009

Réunis le 8 décembre 2009 sous la présidence du premier vice-président, Camille Sudre, les élus de la Commission permanente du Conseil régional ont validé l’engagement de la Région sur des réalisations permettant l’épanouissement des Réunionnais et des étudiants : c’est par exemple le cofinancement d’une résidence universitaire au Tampon, le financement d’actions tant en formation initiale que professionnelle.
La Région poursuit également ses investissements dans les lycées (rénovation, ou réhabilitation lourde comme à Léon de Lépervanche), tant pour offrir les conditions de travail optimales que pour diminuer la pression qui s’exerce dans le BTP. À noter également le soutien aux projets d’innovation et de recherche comme Net Biome.

La Région va participer à la construction d’une résidence d’accueil internationale sur le campus universitaire du Tampon. Elle sera conçue pour l’hébergement des étudiants, enseignants et chercheurs, prioritairement originaires de l’océan Indien. La résidence sera gérée par le CROUS et implantée au sein du campus sur la commune du Tampon, dont la propriété foncière est celle de l’Etat.
L’opération comportera la démolition des logements existants et la construction d’une nouvelle résidence de 40 logements et de parkings en mode semi enterré, l’aménagement des abords et le raccordement aux réseaux primaires. Le coût estimé de l’opération est de 4,5 millions d’euros, dont 4,2 millions pour la résidence et 0,3 million pour le petit équipement mobilier.
Cette opération sera cofinancée par les fonds européens et français, à travers d’une part le POE Coopération territoriale, géré par la Région. Ce fonds est mobilisé puisque la résidence est destinée à accueillir des jeunes de la zone Océan Indien. Autre source mobilisée : le Contrat de Projet Etat Région 2007/2013. 75% du montant éligible sera pris en charge par l’Europe, 12,5% par la Région et 12,5% par la commune du Tampon.
Après la phase de consultation des entreprises (décembre 2009/septembre 2010), les travaux se termineront vers décembre 2011. Dans ce cadre, la Région, qui assure la maîtrise d’ouvrage de l’opération, a validé le principe du financement de cette opération, avec la mise en place d’une autorisation de programme. Elle a aussi approuvé la convention liant la Région à la commune du Tampon, permettant de mobiliser le fonds de concours de la commune du Tampon (un fonds de concours est la participation versée par une collectivité à un organisme assurant la maîtrise d’ouvrage d’une opération d’équipement — dans ce cas, il s’agit de la Région), sous réserve que cette participation conditionne la réalisation même de cette opération.

(à suivre)


Actions de la Région pour la formation professionnelle

• Participation de la Région aux rencontres de l’orientation et de la formation professionnelle : elles ont été organisées les 3 et 4 décembre 2009 par le groupement d’intérêt public "formation continue insertion professionnelle/GIP FCIP". L’objectif était d’informer sur les dernières évolutions en matière d’orientation et de formation, de partager les expériences, entre acteurs, etc… Aide de la Région : 10.000 euros.

• Participation de la Région au premier salon "euro régional de l’éducation" : il a été organisé par la Ligue de l’Enseignement et s’est déroulé en novembre dernier. Il s’est articulé autour de plusieurs espaces : cité de l’éducation (exposition et animations par les associations et organismes) ; enseignement supérieur (informations sur la vie étudiante) ; table ronde des métiers (pour se projeter dans l’avenir et faire une esquisse du futur métier) ; espace éducatif du Conseil régional (pour la mise en avant des métiers liés aux TIC). La participation de la Région a été de 20.000 euros.

• Participation de la Région au séminaire sur la coopération régionale en éducation : la manifestation s’est tenue en décembre et était organisée par le rectorat, suite à une initiative du ministère des affaires étrangères et européennes (MAEE). L’objectif était de mettre en perspective les besoins des pays de la zone, les priorités définies par le MAEE et le ministère de l’éducation nationale en matière de coopération éducative et de promotion du français, avec les stratégies d’ouverture à l’international et de rayonnement de l’Etat et des collectivités locales à La Réunion. Y ont participé des représentants de l’Afrique du Sud, de l’Angola, du Botswana, du Burundi, des Comores, de Djibouti, d’Ethiopie, du Lesotho, de Madagascar, de Maurice, du Mozambique, de Namibie, d’Ouganda, de RDC, des Seychelles, de Swaziland, du Malawi, du Kenya, de Tanzanie, de Zambie et du Zimbabwe. Le coût total de l’opération s’est élevé à 93.501 euros, dont 50.301 euros pris en charge par le MAEE, 20.000 euros par le fonds de coopération régionale, 7.500 euros par la Région, 7.500 euros par le Département et 3.200 euros par le GIP FCIP.

• Validation du programme de formations agricoles pour 2010 : il se compose de 15 actions de formation, réparties dans toute l’île, pour un effectif minimum attendu de 221 stagiaires, et cela dans les différents niveaux (de préformation à spécialisation). La Région a voté une enveloppe de 1,398 million d’euros pour ce plan de formation (plus 801.314 euros pour la rémunération des stagiaires), pour lesquels il est demandé une participation à l’Europe de 70% du coût global (978.740 euros pour les actions et 560.920 euros pour les rémunérations), l’effort net de la Région sera de 659.854 euros.

• Étude sur l’insertion des élèves, apprentis et stagiaires dans le secteur touristique : il s’agit de connaître ce que deviennent les élèves, apprentis et stagiaires du secteur touristique après leur cursus. L’étude comporte aussi une enquête auprès des professionnels pour connaître les embauches, le turnover, la qualification du personnel recruté, le savoir-faire et les acquis demandés. Tout cela permettra de faire des préconisations à court et moyen terme pour optimiser les formations financées par la Région dans le domaine. Le budget prévisionnel pour cette étude est de 130.000 euros et sera financé par la Région.

• Appel à projets pour lutter contre le décrochage en formation initiale : le dispositif a été mis en place en 2008, à titre expérimental. Les actions menées ont permis de constater le bien-fondé du dispositif, donc sa reconduction. D’où l’engagement d’une enveloppe de 75.000 euros pour l’ensemble de l’île. L’appel à projets sera lancé en janvier/février 2010 et sera mis en œuvre à compter de juin.

• BRES (bourse régionale d’études secondaires) pour l’année 2009/2010 : 103 dossiers ont été enregistrés au 31 août 2009, 80 sont éligibles (les autres ne pouvant l’être pour des raisons de dépassement de plafond fiscal ou de cursus non conforme). 7 dossiers ont été déposés hors délais, mais pourront être éventuellement étudiés dans la limite des crédits disponibles. En ce qui concerne le volet lad jockey, 7 demandes de poursuite de parcours ont été enregistrées, 7 nouvelles demandes ont été formulées. Les jeunes Réunionnais qui souhaiteraient poursuivre ce cursus pourront le faire et percevront les mêmes prestations que les jeunes attributaires des autres types de BRES. Ce dispositif BRES permet aux jeunes de suivre une formation secondaire en France dans des filières saturées ou inexistantes à La Réunion.

• Renouvellement de la convention signée avec les IUT de France : la Région Réunion a signé avec l’association des directeurs d’IUT une convention visant à faciliter l’entrée des bacheliers réunionnais dans les IUT de France. Au vu du succès enregistré, la convention va être renouvelée. Elle comprend un suivi plus approfondi des élèves qui seraient en difficulté, une analyse statistique des résultats, le suivi des admissions et du devenir des étudiants, la préparation du volet de communication associé au projet. Afin de rendre l’opération encore plus efficace, des responsables d’IUT ont effectué une mission dans l’île, partiellement cofinancée par la Région (12.000 euros).


Travaux de la Région dans les lycées : 1,87 million d’euros investis

• Antoine Roussin (Saint-Louis) : réfection peinture et étanchéité de la toiture en tôle de l’amphithéâtre (coût prévisionnel de l’opération : 36.529 euros) et mise en place d’une autorisation de programme de ce montant ; début des travaux décembre, durée 2 semaines.

• Vue Belle (Saint-Paul)
 : mise en conformité du désenfumage de l’internat, coût prévisionnel de l’opération 142.000 euros, et mise en place d’une autorisation de programme de ce montant, début des travaux au 3ème trimestre 2010.

• Lycée de La Possession
 : traitement des façades, des toitures, terrasses, blocs sanitaires de l’internat et des sols bétonnés de la cour, opération organisée en 2 phases ; coût total estimatif des travaux : 910.000 euros, engagement d’une autorisation de programme de 779.730 euros, début des travaux en 2010 pour une durée de 7 mois.

• Patu de Rosemont (Saint-Benoît
) : création d’une aire couverte pour la section "maintenance matériel parcs et jardins", passation d’un marché complémentaire pour un montant de 3.290 euros, en complément des 94.000 euros déjà engagés.

• Léon de Lépervanche (Le Port)
 : réhabilitation des ateliers A et C, approbation du programme général de l’opération, approbation d’une autorisation de programme complémentaire de 912.000 euros, ce qui porte le montant global de l’opération à 1,217 million d’euros ; lancement des travaux 2012, fin des travaux fin 2013.


Kanalreunion.com