Actualités

Un membre du gouvernement doit annuler un déplacement par peur de « troubles à l’ordre public »

Au lendemain du vote de la suppression de la retraite à 60 ans

Témoignages.re / 17 septembre 2010

Face à la protestation populaire, l’Élysée a poussé le secrétaire d’État chargé des Transports Dominique Bussereau à annuler une visite officielle.

Au lendemain du vote de la suppression de la retraite à 60 ans, ordre a été donné à un membre du gouvernement d’annuler une visite officielle par crainte des réactions hostiles de la population. La participation hier matin de Dominique Bussereau, secrétaire d’État aux Transports, à l’inauguration de l’autoroute de la mer sur le port de Nantes/Saint-Nazaire est annulée « compte tenu des risques de troubles à l’ordre public », selon un communiqué du secrétariat d’État, indique notre confrère "Le Point".
La liaison maritime entre Nantes-Saint-Nazaire et Gijon (nord de l’Espagne) sera inaugurée sans la présence également du ministre espagnol des Transports José Blanco Lopez, ajoute notre confrère. « La cérémonie officielle au port de Gijon prévue cet après-midi est maintenue », selon le communiqué cité par "Le Point" qui rappelle que « la Fédération nationale des ports et docks CGT a déposé un préavis de grève de mercredi soir à vendredi matin pour protester contre la venue du secrétaire d’État ».
« La venue de M. Bussereau sur le port de Nantes/Saint-Nazaire est, pour nos syndicats, un affront supplémentaire suite aux différents discours ou négociations, pour lesquels des engagements étaient pris », avait indiqué mercredi la CGT, dans un communiqué que s’est procuré "Le Point".


Kanalreunion.com