Actualités

Un plan de déplacement même pas au stade de la déclaration d’intention

Nouvelle opération de com’ à la Région

Manuel Marchal / 21 septembre 2010

Où sont les 2.000 bus ? Où est le chantier de la route du littoral ? C’est sans doute pour masquer ces absences lors de cette Semaine de la mobilité que la Région a décidé de convoquer 11 institutions et la presse pour signer un document sans aucune portée.

La Région organise à 14 heures une rencontre avec la presse pour la signature d’une « déclaration d’intérêt commun à la réalisation d’un plan de déplacements inter-administration ». Déclaration d’intérêt commun et non pas signature du plan en question par les différents partenaires.
Le Conseil régional compte donc faire déplacer 11 institutions pour signer une déclaration proclamant que « les signataires déclarent être animés d’une volonté commune d’engager une démarche visant à élaborer et mettre en œuvre un Plan de déplacement inter-administration sur le site du Moufia ».
L’objectif est donc de faire déplacer la presse pour assister à quelque chose qui n’a pas commencé, et donc qui n’a pas été validé par aucun des partenaires cités par la Région.
C’est donc une grosse opération de communication qui cherche à dissimuler l’incapacité de la nouvelle équipe à lancer des projets.
Car en cette Semaine de la mobilité, il eut été sans doute plus intéressant de faire une conférence de presse sur la mise en circulation du premier des 2.000 bus, ou sur le lancement du chantier de la route du littoral. Mais rien de tout cela n’est au programme, et la filière du BTP l’a bien noté.
Il est d’ailleurs à souligner que "Témoignages" n’a pas été invité à la conférence de presse de cet après-midi. C’est sans doute parce que sur le fond il n’y a rien.

M.M.


Kanalreunion.com