Actualités

Unanimité pour le retour des Chagossiens dans leur pays

La Réunion dans son espace : compte-rendu de l’Assemblée parlementaire paritaire

Geoffroy Géraud-Legros / 21 juillet 2010

Les 14 et 15 juillet à Mahé aux Seychelles, la réunion régionale de l’Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE a adopté à l’unanimité une résolution demandant le droit au retour du peuple chagossien, expulsé de son pays pour permettre la construction de la plus grande base militaire US construite en dehors du territoire des Etats-Unis.

Younous Omarjee a succédé au député européen pour évoquer le second volet de l’action menée au cours du mandat. Centrée sur l’intégration de La Réunion au sein de son espace, celle-ci a connu un rendez-vous important avec la participation de l’élu des Outre-mers à l’Assemblée Paritaire Parlementaire Afrique Caraïbe Pacifique - Union européenne (APP ACP-UE) qui s’est tenue aux Seychelles la semaine dernière.
Une institution, a rappelé le colistier d’Elie Hoarau, liée à l’intégration économique des espaces Afrique-Caraïbe-Pacifique et de l’Europe. Younous Omarjee a aussi évoqué la tradition dans laquelle s’inscrivait la présence d’Elie Hoarau à cette rencontre, inaugurée en 1979 par Paul Vergès.
A l’ordre du jour de la rencontre des Seychelles, les questions de la piraterie, qui touche l’archipel, mais inquiète aussi l’île Maurice, destination privilégiée du tourisme de croisière.
Les problèmes liés aux processus de l’intégration régionale étaient eux aussi au cœur de l’agenda : dans ce domaine, les Réunionnais présents ont eu la bonne surprise de voir notre pays cité en exemple pour des choix volontaristes, qui visent à l’autonomie énergétique et alimentaire. Des impératifs d’une importance telle, a précisé Younous Omarjee, qu’ils ne devraient pas être contrecarrés par l’objectif d’intégration économique.
Autres questions abordées par les APP : le changement climatique et ses conséquences sur les pays ACP.
Une place particulière a été occupée par la douloureuse question des Chagos (voir édito), dont la population a subi une expulsion pure et simple de son territoire, au profit des forces armées américaines. Un problème qui a connu une première avancée, par une résolution unanime des participants reconnaissant le droit au retour, a annoncé Elie Hoarau. Le député européen a achevé le compte-rendu en évoquant une autre tragédie : celle de Madagascar, marquée par l’échec du règlement de Maputo. Souhaitant la relance du processus, le député a conclu en formulant « tous ses vœux au peuple malgache ».

G.G-L.


Kanalreunion.com