Actualités

Une candidature placée sous le signe de « l’espoir »

4ème canton du Tampon

Témoignages.re / 17 février 2011

Bien connu des Tamponnais, Jacquet Hoarau, centriste, se lance dans la bataille des Cantonales avec, à ses côtés, Gilberte Sauveur. Ils ont officialisé leur candidature hier.

Déjà élu au Département de 1998 à 2004, Jacquet Hoarau brigue à nouveau le fauteuil de conseiller général lors des prochaines élections cantonales les 20 et 27 mars prochain.
Une candidature placée sous le signe de « l’espoir ». Selon Jacquet Hoarau, « la situation des familles se dégrade, de plus en plus de Tamponnais expriment leur mécontentement ».
Il dénonce ainsi la politique menée par la majorité municipale au Tampon. « C’est l’immobilisme, notre commune a perdu 400 millions d’euros de travaux ». Le candidat rappelle l’abandon de nombreux projets qui auraient contribué au développement de la commune : « la rocade, les 5 retenues collinaires géantes, le parc de loisirs du Volcan, le projet de cœur de ville, les études d’implantation de l’usine géothermique ». Or, « le Tampon avait besoin de ces investissements », déplore Jacquet Hoarau.

Gilberte Sauveur, engagée dans le milieu associatif et sportif de la commune, « connaît bien les difficultés de la population ». Selon elle, la politique actuelle « ne prend pas assez en compte l’humain et repose uniquement sur des effets d’annonce. Les inégalités ne font que s’aggraver ». C’est ce constat alarmant qui a motivé sa candidature aux côtés de Jacquet Hoarau.

Compenser l’action sociale communale

La politique gouvernementale est également pointée du doigt par les candidats. « Hausse du chômage, baisse du pouvoir d’achat, augmentation des mutuelles, déremboursement des médicaments, cette politique est néfaste pour les familles réunionnaises ».
Selon Jacquet Hoarau, pour défendre au mieux la population et compenser l’action sociale communale, la victoire est obligatoire.
Parmi ces priorités, le candidat de “Tampon Espoir” préconise un renforcement du Bureau du Conseil général au Tampon, « pour offrir davantage de services de proximité à la population ». Il milite aussi pour une meilleure information sur l’ensemble des dispositifs qui relèvent de la compétence de la collectivité.

Dans le domaine du handicap, Jacquet Hoarau propose « la structuration de la Maison départementale de la personne handicapée (MDPH) de Saint-Pierre, en lui donnant les moyens pour un fonctionnement autonome ».

Enfin, le logement social fait aussi partie des priorités. « Je suis pour une plus grande mobilité à l’intérieur du parc de logements pour répondre à l’évolution de la structure familiale ».
Cette élection cantonale est ainsi « la première étape de notre engagement, de notre projet politique, après il y aura les Municipales de 2014 ».

 SP 


Kanalreunion.com