Actualités

Une candidature qui s’inscrit dans la continuité

Yvon Bello et Martine Bénard, candidats dans le canton 2 de Saint-Louis

Sophie Périabe / 10 février 2011

Yvon Bello est candidat à sa propre succession dans le canton 2 de Saint-Louis. Accompagné par Martine Bénard, élue PS de la majorité municipale de Saint-Louis, le conseiller général sortant souhaite poursuivre le travail commencé en faveur de La Rivière.

Réhabilitation du collège du Ruisseau, livraison de trois plateaux sportifs à Hégésippe Hoarau, installation de micro-crèches à La Rivière, « durant ces 3 dernières années, et même lorsque j’étais dans l’opposition, on peut dire que du travail a été fait », avançait Yvon Bello hier matin à la permanence PCR de La Rivière.
Des millions ont, en effet, été investis durant ces dernières années pour le développement de ce quartier qui ambitionne de devenir une commune à part entière. Seul ombre au tableau, le radier du Ouaki, qui est emporté à chaque épisode de fortes pluies. « Pour pallier à ça, il n’y a qu’une seule solution, la construction d’un pont qui enjambe la rivière Sainte-Etienne ». Un projet qui ne date pas d’hier, mais que Yvon Bello souhaite inscrire au programme de la prochaine mandature. « Il faut que cet ouvrage d’art se réalise enfin pour désengorger les Hauts. D’autre part, il faut que les autres communes du Sud défendent le projet, Cilaos, l’Entre-Deux, l’Etang-Salé ». Le conseiller général sortant compte sur la fin du basculement des eaux d’Est en Ouest prévue en 2013. Le projet de pont, qui s’inscrira dans la continuité de la route des Tamarins, pourra ainsi « trouver les financements », espère l’élu. Car c’est ce qui bloque aujourd’hui, le manque de financement.
A propos du programme électoral, « il est actuellement dans sa dernière phase de construction », mais le candidat a d’ores et déjà annoncé quelques mesures, notamment la création de nouvelles micro-crèches à La Rivière, d’un collège, et surtout la poursuite de la réalisation de la commune de La Rivière.

« Durant ces dernières années, on a vu le canton faire de grands pas »

Présent depuis près de 20 ans sur la scène politique à Saint-Louis, et particulièrement à La Rivière dont il est originaire, Yvon Bello s’est entouré d’une équipe plurielle. Un comité de soutien de la jeunesse riviéroise sera aux côtés de Yvon Bello durant la campagne électorale.
Sa suppléante, Martine Bénard, a été élue sous l’étiquette PS et a intégré la majorité municipale de Claude Hoarau. Pour elle, « c’est un honneur d’être sollicitée par la Section communiste de La Rivière ».
Défendant elle aussi des idées progressistes, Martine Bénard estime que « Yvon Bello a toute la légitimité de la population. Durant ces dernières années, on a vu le canton faire de grands pas, et le travail enclenché n’est pas terminé », assure-t-elle.
A travers cette élection, les candidats entendent combattre la politique gouvernementale, une politique dont les premières victimes sont les populations les plus fragiles.
La victoire des forces de progrès aux prochaines élections cantonales « donnera les prémices d’une victoire de la Gauche en 2012 », a conclu Martine Bénard.

Sophie Périabe


Kanalreunion.com