Actualités

Une délégation réunionnaise au Festival mondial de la jeunesse

RÉTRO 2010
13-21 Décembre 2010

Témoignages.re / 7 février 2011

Renouant avec un engagement international qui a marqué l’histoire des luttes à La Réunion, 13 jeunes Réunionnais ont participé du 13 au 21 décembre au 17ème Festival mondial de la jeunesse organisé à Prétoria en Afrique du Sud. La revendication "délimitarisation de l’océan Indien" a été intégrée dans le communiqué final du 17ème Festival mondial de la jeunesse.

Vaincre l’impérialisme, pour un monde de paix, de solidarité et de transformation sociale : tel était le thème du 17ème Festival mondial de la jeunesse organisé en Afrique du Sud, du 13 au 21 décembre.
Dans la logique de l’implication de longue date du peuple réunionnais dans les luttes du monde, la jeunesse réunionnaise a été exacte à ce grand rendez-vous. C’était en effet la première fois que le Festival mondial de la jeunesse se déroulait dans l’Afrique australe, dans notre région.
Pour les jeunes Réunionnais, c’est une expérience très enrichissante, sans équivalent. Ils ont en effet rencontré des jeunes venus du monde entier. À l’heure de la mondialisation ultra-libérale, cette jeunesse du monde est confrontée au même problème que celle de notre pays : la pénurie d’emploi. Autour de la revendication commune du droit à un travail digne et à un salaire décent pour tous se rassemble la jeunesse de tous les pays.
Le Festival mondial de la jeunesse, c’est également une vitrine sans équivalent pour notre île. Des délégués du monde entier ont pu connaître la réalité que vit tous les jours le peuple réunionnais, et les combats qu’il mène pour se faire respecter. Dans le communiqué final du 17ème Festival, la délégation réunionnaise a pu faire inscrire une revendication spécifique : pour la démilitarisation de l’océan Indien.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Moi aussi je veux changer ce monde . Ce monde où l’homme ne sait plus ce que veut dire être à deux. Ce monde où on nous demande d’être des consommateurs, des lecteurs...sans réflexions. Oui je veux moi aussi changer ce monde qui ne laisse aucune place à ces chômeurs, ces exclus, ces expulsés, ces petits, ces sans-grades, ceux qui puent parce qu’ils sont dehors -pas de douche- Oui je veux un monde moins vache. Je veux un monde où chacune et chacun sera connue, connu. Un monde où le mépris ,le racisme, la haine, l’insolence, les donneurs de leçons seront bannis. Un monde où la femme, l’homme sera reconnue, reconnu, comme un humain. Oui un humain et non une marchandise qu’on exploite, qu’on vend...Un être humain. Rien que ça ! Est-ce trop demander.
    Je veux changer ce qui est proche de moi d’abord.Ils sont juste à côté, ceux qui souffrent.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com