Actualités

Une délégation spéciale en attente des élections

Saint Paul

Cinthia Fontaine / 21 août 2009

Hier matin, la délégation spéciale qui s’occupera de gérer les affaires de la commune de Saint-Paul a pris ses fonctions. Sa première tâche à été d’élire à huis-clos son président et vice président.

La nomination de la délégation spéciale fait suite à la décision du Conseil d’État qui, par un arrêt du 11 août 2009, a confirmé le jugement du tribunal administratif de Saint-Denis du 2 octobre 2008 annulant les élections municipales qui se sont déroulées les 9 et 16 mars 2008 dans la commune de Saint-Paul. La délégation est composée de haut-fonctionnaires à la retraite, nommée par le préfet Pierre-Henry Maccioni conformément aux dispositions de l’article L. 2121-35 du code général des collectivités territoriales. « Ils ont été choisis pour leurs carrières exemplaires et leur stricte neutralité politique » a commenté le sous-préfet de Saint-Paul, Thomas Campeaux.
Après le vote de ce matin, les missions de chacun ont été précisées, la délégation est constituée ainsi :

- M. Gérard André, sous-préfet honoraire en retraite depuis novembre 2008, il a été sous-préfet de Bressuire sera le président.

- M. Guy Vaillon, trésorier-payeur général honoraire. Il a été trésorier-payeur général de La Réunion de 1991 à 1998, puis du Morbihan jusqu’à sa retraite en 2001. Il est vice-président, plus spécialement délégué aux finances.

- M. Patrick Delort, colonel de réserve de la Gendarmerie nationale. Il a notamment exercé les responsabilités de chef d’état-major du commandement de la gendarmerie de La Réunion de juin 2001 jusqu’à son départ en retraite en février 2005. Il s’occupera plus particulièrement de la sécurité.

- M. Jean-Jacques Lanquetot, ingénieur en chef des travaux publics de l’État en retraite. Après un début de carrière à La Réunion, notamment comme chef de la subdivision de Saint-Paul (1978-1983), il a exercé divers postes dans les services de l’Equipement et dans le privé, et en dernier lieu les responsabilités de secrétaire général du Service spécial des bases aériennes d’Ile-de-France (1994-2003). Il gérera l’aménagement et l’urbanisme.

- Mme Marie-Thérèse Rivière, fonctionnaire de préfecture en retraite. Elle a occupé en dernier lieu le poste de chef du bureau de la réglementation de la sous-préfecture de Saint-Paul (2004-2006). Elle est déléguée à l’éducation, elle a les compétences nécessaires grâce à son expérience passée pour s’occuper plus particulièrement de l’organisation et de la tenue des élections.
La délégation a pour mission de gérer les affaires en cours et d’organiser le prochain scrutin. « Nous serons disponibles autant que nécessaire, les premiers mariages commencent d’ailleurs dès demain, de plus nous pouvons compter sur le soutien de tout le personnel », a ajouté Gérard André, président de la délégation.
Ils assureront leurs charges le temps de mettre en place les nouvelles élections entre mi-septembre et mi-octobre. « Elles seront faites dans la plus grande neutralité. L’annulation vient d’un contentieux électoral, ce n’est en tout cas pas une remise en cause du respect des règles électorales dues aux organisateurs précédents. Il n’y a là rien d’anormal, il y a de nombreuses communes où les votes ont été annulés », a précisé le sous-préfet de Saint-Paul, Thomas Campeaux.

C.F.


Kanalreunion.com