Actualités

Une dynamique se crée autour de Jean-Luc Mélenchon

Dans deux jours, le meeting du candidat du Front de Gauche

Céline Tabou / 23 mars 2012

À l’occasion d’une conférence de presse à Saint-Denis, le Comité de Soutien à Jean-Luc Mélenchon a appelé tous les Réunionnais à se rassembler dimanche 25 mars à la Halle des manifestations du Port, « chacun peut venir comme il veut, avec ses pancartes, avec sa famille » a indiqué Béatrice Leperlier, de l’Alliance de la Jeunesse pour la Formation et l’Emploi à La Réunion.

Le Comité de soutien, composé de Jean-Hughes Savigny du Parti de Gauche, Ivan Hoareau de la CGTR et de Gilles et Béatrice Leperlier de l’AJFER ont développé les principaux points du programme du Front de Gauche à l’élection présidentielle et annoncé le meeting du 25 mars en présence de Jean-Luc Mélenchon.

Continuer la dynamique du 18 mars

Gilles et Béatrice Leperlier sont revenus sur la marche pour la 6e République et la (re)prise de la Bastille à laquelle ils ont assisté dimanche 18 mars. « Il est important pour nous de faire converger les luttes afin de garantir la mobilisation et la réussite du meeting de dimanche 25 mars ». Face à « cette expérience exceptionnelle, on s’est rendu compte que le peuple était réuni et rassemblé avec une ferveur et un enthousiasme qui a dépassé tout le monde. Car on a annoncé plus de 120.000 personnes présentes pour écouter Jean-Luc Mélenchon ».
Le candidat est sur « l’idée de la fin d’un système et qu’il faut un nouveau modèle de société basé sur une meilleure répartition des richesses, une nouvelle Constitution et une nouvelle citoyenneté pour redonner la place au peuple », a indiqué Gilles Leperlier. L’ampleur que prend la compagne de Jean-Luc Mélenchon, notamment avec la mobilisation massive de la population, « il existe un engouement qui continue à prendre partout ». Cela s’explique selon la conseillère régionale membre de l’AJFER par le fait que Jean-Luc Mélenchon est en rupture avec le système, mais fait des propositions pour changer les choses, de plus, ces meetings réunissent des gens de tous les bords politique, syndical et social, car « chacun vient comme il veut. Chacun peut s’exprimer avec ses pancartes, car les meetings du Front de Gauche sont ceux du peuple ».

« Le Front de Gauche fait bouger les lignes »

Ivan Hoareau, dirigeant du comité de soutien à La Réunion, a expliqué qu’il y avait une « lente, mais progressive montée de la campagne » de Jean-Luc Mélenchon dans les sondages. En effet, ce dernier est crédité de 13% selon le dernier sondage CSA consacré aux intentions de vote des Français pour la présidentielle. « Il est possible que Jean-Luc Mélenchon soit le 3e homme de cette campagne. Cela traduit une demande des Français, d’avoir une Gauche à gauche, notamment sur la question des salaires », avec un « SMIC à 1.700 euros brut au début de la mandature puis net à la fin », ainsi qu’un salaire maximum.
« Les attentes de l’électorat se retrouvent dans le programme du Front de Gauche », ce qui conduit les autres candidats à s’aligner sur les propositions faites par Jean-Luc Mélenchon, a expliqué Ivan Hoareau. « C’est le Front de Gauche qui fait bouger les lignes aujourd’hui, c’est pour cette raison que le vote utile est le vote pour Jean-Luc Mélenchon » a-t-il annoncé. Ce dernier a expliqué que « sur le plan local, la remise en cause des traités européens qui prônent une politique d’austérité aura un impact direct sur La Réunion, car les subventions pourront ou diminuer ou stagner. C’est pour cela qu’il faut construire une nouvelle Europe solidaire et du peuple ». Ivan Hoareau conclut en indiquant que « le programme de Jean-Luc Mélenchon répond à la crise sociale à La Réunion et à la question de la vie chère ».
Jean-Hugues Savigny a de son côté précisé les détails de la visite de Jean-Luc Mélenchon, qui arrivera à 10h40 à l’aéroport Roland Garros et se rendra vers 14h45 au Kabar organisé à la Halle des manifestations du Port, avant le début du meeting à 15h.

Céline Tabou


Kanalreunion.com