Actualités

Une large alliance autour du candidat Claude Hoarau

Elections municipales à Saint-Louis

Sophie Périabe / 5 septembre 2009

Pour cette nouvelle élection municipale à Saint-Louis, de nombreux partis progressistes ont décidé de rejoindre la liste conduite par Claude Hoarau. Ainsi, Marc André Hoarau, longtemps porte-drapeau de la Droite à Saint-Louis, Serge Arnaud Rangama d’Entente Réunion et Marie-Claude Rivière des Verts seront sur la nouvelle liste “Pour faire avancer Saint-Louis et faire de La Rivière la 25ème commune de La Réunion”.

« C’est peut-être un mal pour un bien », annonce d’entrée Claude Hoarau en parlant de l’annulation des élections de l’année dernière. « Nous avons été élus au second tour avec 400 voix d’écart. Au 1er tour, il y avait eu quand même 6 listes en présence. La configuration du 27 septembre n’est plus la même », selon le candidat. En effet, la liste conduite par l’ancien maire comporte toujours une majorité de candidats progressistes, mais il y a aussi des nouveaux arrivants. « Tout parti politique a des valeurs et ce n’est pas la première fois que je suis dans cette démarche », insiste Claude Hoarau. « Elle s’inspire de ce que j’ai déjà fait avant. Il est important de considérer l’intérêt général pour bâtir un projet commun ».
Marc André Hoarau, longtemps représentant de la Droite à Saint-Louis, Serge Arnaud Rangama d’Entente Réunion et Marie-Claude Rivière des Verts ont rejoint l’équipe de Claude Hoarau, tout comme Daniel Bénard, bien connu à Saint-Louis et La Rivière.
Aucune négociation n’a été engagée avec le PEUP, car ce dernier a dit non à la création de la 25ème commune. Or, « c’est un projet structurel qui répond à une aspiration profonde et nous voulons le faire avant la fin du mandat ».
Et c’est bien le projet de “La Rivière, 25ème commune” qui est le ciment entre ces partis. Tous avaient appelé à voter “Oui” lors de la consultation du 29 mars dernier.
Le nouveau programme de la liste de Claude Hoarau est bien sûr inspiré de l’ancien, mais « nous l’avons peaufiné avec les apports des uns et des autres. Chacun a trouvé sa place sur la liste. Une large alliance est donc engagée pour mettre en œuvre le programme avec en point d’orgue la création de la commune de La Rivière, chacun aura des responsabilités à prendre ».

 Sophie Périabe 


Marc André Hoarau : « Saint-Louis tourne une page de sa vie politique »

« Aucune concertation n’a été engagée avec les autres, rejoindre Claude Hoarau est quelque chose qui s’imposait naturellement à nous.
Il faut arrêter avec cette bipolarisation Gauche/Droite, il est aujourd’hui possible de tendre la main et de travailler ensemble.
De plus, lorsqu’on voit les griefs qui ont été retenus pour l’annulation de ces élections, je dis que c’est un peu excessif. Je n’ai jamais constaté de climat de violence et de haine raciale à Saint-Louis. Claude Hoarau s’est battu pour que le racisme et la traite soient reconnus comme crime contre l’humanité. Là, l’adversaire est allé un peu fort, ça devient ridicule ».

Serge Arnaud Rangama : « Construire ensemble avec toutes nos différences »

« Construire ensemble avec toutes nos différences, c’est notre philosophie à Entente Réunion.
Claude Hoarau a pris la responsabilité de ne pas augmenter les impôts en ces temps de crise pour ne pas affecter le pouvoir d’achat des ménages saint-louisiens et rivièrois, c’est son rôle de maire.
D’autre part, le projet commencé “La Rivière 25ème commune” est un projet qu’il faut mener à terme ».

Marie-Claude Rivière : « Apporter une touche particulière au travail commencé »

« Lorsque je vois l’intitulé du programme “Vivre mieux à Saint-Louis et à La Rivière dans une large alliance”, je me dis que les Verts peuvent apporter une touche particulière pour que la population vive mieux à Saint-Louis et à La Rivière. Un travail a déjà été commencé et nous l’achèverons en y apporter le côté Vert ».

Daniel Bénard : « C’est un projet fait par des Saint-lousiens et surtout fait pour les Saint-louisiens »

« Aujourd’hui, ce qui est mis en avant, c’est un projet fait par des Saint-lousiens et surtout fait pour les Saint-louisiens. Nous sommes dans une démarche de rassemblement et tout le monde s’y retrouve. Il y a un processus déjà entamé, la création de la 25ème commune. Ne pas continuer ce processus, ce serait une réelle frustration pour cette majorité de Saint-louisiens qui ont voté “Oui” ».

 SP 


Kanalreunion.com