Actualités

Une mobilisation dès le premier tour est nécessaire

Élections cantonales à Saint-André

Témoignages.re / 19 mars 2011

A la veille du premier tour des élections cantonales, Michèle Caniguy, candidate du 1er canton de Saint-André, et Éric Fruteau, candidat du 2ème canton, dressent un bilan positif de ces quelques jours de campagne auprès de la population. Les candidats appellent dès dimanche à barrer la route à l’UMP et ses représentants.

Comment s’est passée cette campagne dans l’ensemble pour les 2 candidats de Saint-André ?

- Très bonne campagne menée en commun sur les 2 cantons 1 et 2. Du porte-à-porte en journée, plusieurs dizaines de réunions de quartier, 2 réunions publiques chaque soir. Des distributions de tracts ont permis aux militants d’expliquer à la population le rôle du Conseil général, ses compétences, le bilan du conseiller général du centre-ville, les enjeux politiques et socio-économiques de cette élection qui sont en résumé les suivants :

- faire du Conseil général le bouclier social, le rempart contre les dérives antisociales, ultralibérales du gouvernement et de l’UMP.

- préparer une alternative dès 2012 pour un projet de société plus juste, plus solidaire dans une démarche de développement durable.
Nous tenons à souligner que, chaque fois, l’accueil des familles a été attentif ; qu’elles sont légitimement préoccupées par leur situation sociale et celle de l’avenir de La Réunion.

Quel était le programme de votre équipe de campagne ces derniers jours, notamment ce vendredi ?

- Ce vendredi, accompagnés de militants, nous sommes allés à la rencontre de la population sur le marché forain, en l’invitant au meeting de clôture qui a eu lieu ce soir à Petit Bazar (NDLR : hier soir). Puis nous avons reçu une délégation de Conseillers pédagogiques de circonscription qui ont exposé leur préoccupation en raison de la suppression à la rentrée prochaine de 19 postes sur 30 de Conseillers pédagogiques de circonscription. Nous leur avons apporté notre soutien en leur indiquant que des initiatives seront prises pour interpeller les autorités compétentes.

Que retenez-vous de vos rencontres avec la population ?

- On peut retenir que les familles sont à l’écoute et en demande d’informations. Contrairement à ce que peuvent penser certains candidats, elles ne sont pas dupes et rejettent les discours basés sur la calomnie, le mensonge, l’insolence et les promesses. Les personnes reconnaissent un bon bilan du conseiller général sortant, même si elles savent que beaucoup restent à faire. La crise affecte encore trop de familles saint-andréennes qui sont dans le désarroi. Par conséquent, plus que jamais, nous devons être à leurs côtés.

A la veille de ce premier tour, quel message voulez-vous faire passer aux Saint-Andréens ?

- Les défis à relever sont importants. Une mobilisation dès le premier tour est donc nécessaire. Il nous faut barrer la route aux représentants locaux du gouvernement et de l’UMP et faire gagner le camp du progrès. Votez donc pour Michèle Caniguy dans le 1er canton, pour Éric Fruteau dans le 2nd canton.

Propos recueillis par EP


Kanalreunion.com