Actualités

Une mobilisation qui monte, qui monte...

Saint-Louis

Témoignages.re / 19 septembre 2009

Chaque meeting, à Saint-Louis ou à La Rivière, prend des airs de fête. Cela traduit la large alliance autour de Claude Hoarau à laquelle aspirent des milliers et des milliers de Saint-louisiens et de Riviérois.

Ils étaient quelque trois mille à assister au meeting du 7 septembre 2009 à Roches-Maigres. On pouvait penser que la mobilisation allait marquer une pause. Il n’en est rien. Chaque soir, que ce soit à Saint-Louis ou à La Rivière, « néna lanbyans ».
Musique, confettis, projection vidéo... C’est la fête qui annonce une large victoire au soir du 27 septembre 2009. Mais il faudra pour cela une mobilisation totale de l’électorat qui refuse de voir remise en cause la victoire de mars 2008.
Et puis, Claude Hoarau et ses co-listiers expliquent chaque soir — mais la population en est déjà bien consciente — ce qui a été fait en moins de quatorze mois, malgré des finances mises à mal par l’adversaire principal de Claude Hoarau. Ils soulignent tout ce qui a été « mis dans les tuyaux » et qui va être réalisé durant le mandat, comme le centre nautique de Bois de Nèfles Cocos. Ils notent également l’apport des nouveaux courants représentés sur la liste.
Il serait donc futile de considérer ces rassemblements quotidiens comme une sorte de folklore électoral. On assiste aujourd’hui à Saint-Louis à un large rassemblement. Et cette union populaire constatée chaque soir s’accompagne de retours, de rapprochements, de ralliements de personnalités, d’hommes et de femmes qui affirment, d’une manière ou d’une autre, leur accord avec la liste conduite par Claude Hoarau.
Il y a eu bien sûr Marc-André Hoarau, Serge Arnaud Rangama et Marie-Claude Hoarau du Parti des verts réunionnais (PVR) qui, très tôt, ont affirmé leur soutien à la liste “Vivre mieux à Saint-Louis et à La Rivière”. Et puis il y a des hommes comme Théobald Hoarau, qui n’hésitent pas à être présents dans les meetings.

Union populaire

Il y a aussi des citoyens riviérois, proches de l’adversaire principal de Claude Hoarau ou membres de la société civile, qui, sans forcément souscrire en totalité au programme de la liste “Vivre mieux à Saint-Louis et à La Rivière”, expliquent à leurs amis que Claude Hoarau est le seul à s’être engagé concrètement pour la création de la 25ème commune.
Chaque jour apporte sa pièce au rassemblement des Saint-louisiens et des Riviérois. Très récemment, ce sont des jeunes de Gol les Hauts, réputés proches de Cyrille Hamilcaro, qui ont affirmé leur ralliement à Claude Hoarau.
Une situation qui tranche avec celle de la liste concurrente, obligée de se contenter d’un illustre élu inconnu venu du « péi la fré » pour la soutenir. Et le-dit élu de bafouiller trois mots dans un micro pour dire qu’il ne pouvait plus poursuivre le jumelage avec Saint-Louis. Voilà qui, assurément, ne va pas changer la vie des Saint-louisiens et des Riviérois.
Aussi il ne faut pas s’étonner de voir enfler, chaque soir, à La Rivière et à Saint-Louis, l’affluence dans les meetings et cette chaleur qui émane d’un peuple qui se rassemble pour une cause... Celle des Saint-louisiens et des Riviérois qui refusent de subir la crise.

Correspondant 


Déclaration de la liste "Vivre mieux à Saint-Louis et à La Rivière dans une large alliance"

Nous sommes la force tranquille !

1 : Une situation de crise
La Réunion connaît une grave crise. Tous les secteurs d’activité économique sont touchés de plein fouet. Les professionnels du Bâtiment et des travaux publics (BTP), les commerçants, les artisans, les Petites et moyennes entreprises, les planteurs, tous en subissent les effets dévastateurs. Personne n’est épargné ! Et les conséquences, redoutables et dramatiques, sont connues.

Le chômage, surtout chez les jeunes, frappe toutes les couches de la population. Le manque de logements neufs pénalise les familles. La vie est chère et des milliers d’hommes et de femmes survivent avec un revenu inférieur à 580 euros par mois. Des familles entières de travailleurs vivent dans des conditions précaires.

Cela est inacceptable !

2 : L’alliance au service de la population
Aussi, face à ce bref constat, alarmant, qui nous fait courir le risque de voir la cohésion même de notre modèle de société et nos valeurs être remises en cause dans l’avenir, nous devons, dans l’union la plus large possible, agir résolument.

En ce qui nous concerne, luttant depuis des décennies, et de toutes nos forces avec d’autres pour favoriser le progrès social et économique au profit de tous les Réunionnais ; pour le respect de notre culture et de nos traditions ; pour la mise en valeur de nos savoirs-faire ; pour tout ce qui fait la fierté de notre population, nous sommes convaincus qu’ensemble, dans un élan sincère, nous pouvons dépasser nos contradictions qui, au regard de l’histoire, sont dérisoires.

En clair, nous refusons, comme nous l’avons toujours fait, la résignation ! Ce mot ne fait pas partie de notre vocabulaire. Nous préférons les mots : Ambition collective ; Volonté de réussir ; Solidarité entre les Réunionnais.

3 : Deux communes pour plus de proximité et de développement
Pour Saint-Louis et pour La Rivière, nous appliquerons ces principes. Des solutions existent pour bâtir ensemble une communauté de destin qui donne à notre population de réelles chances immédiates et à moyen terme.
Les actions engagées par notre municipalité au cours de ces quatorze derniers mois et celles qui verront le jour au cours de cette mandature ainsi que le fort partenariat engagé avec le Conseil régional, le Conseil général sont, à coup sûr, des moyens qui profiteront à toute la population.

4 : Une mobilisation historique qui transcende les clivages politiques
Pour l’heure, à l’occasion de ces élections municipales dans notre commune, la mobilisation historique qu’a généré notre large alliance et de laquelle se dégage une force tranquille correspond bien à l’attente des Saint-louisiens et des Riviérois.

La puissance contenue de nos réunions publiques, l’enthousiasme qui s’y dégage tous les soirs, l’accueil chaleureux que nous recevons dans les quartiers, dans les familles, les témoignages de sympathie en sont la démonstration éclatante.

5 : Des potentialités et des atouts à Saint-Louis comme à La Rivière
Cette dynamique qui va au-delà de nos espérances est un phénomène jamais constaté à Saint-Louis. Elle est porteuse de tous les espoirs dans notre commune aux larges potentialités compte tenu de son histoire, de sa position géographique (plaque tournante entre l’Ouest et le grand Sud ; porte d’entrée de Cilaos), de ses traditions artisanales, agricoles, du dynamisme de sa population et en particulier de sa jeunesse.

6 : Nous sommes la force tranquille
Cette force tranquille qui s’exprime à travers notre liste “Vivre mieux à Saint–Louis et à La Rivière dans une large alliance” s’est imposée à toutes les composantes politiques, sans concertation préalable, mais par une prise de conscience qu’à aucun prix il fallait faire demi tour, car le risque aurait été grand de voir Saint-Louis devenir une ville sous-équipée, incapable de répondre aux défis de notre temps et aux attentes de la population.

Notre programme, commun, permettra de répondre aux besoins de notre population et de redorer le blason de notre ville.

L’union fait la force !

Cette large alliance est une formidable chance pour les Saint-louisiens, pour Les Riviérois !

Claude Hoarau
Tête de liste "Vivre Mieux à Saint–Louis et à La Rivière"


Kanalreunion.com