Actualités

Une nette victoire

Saint-Louis

Témoignages.re / 5 octobre 2009

Avec 1.243 voix d’avance, la liste "Vivre mieux à Saint-Louis et à La Rivière dans une large alliance" a remporté une nette victoire. Hier soir, le centre ville de Saint-Louis s’est habillé de rouge pour fêter cette victoire du rassemblement et de l’union, victoire plus belle qu’en mars 2008.

« Li la rodé, li la gaingné. I ravaz pa lo gèp », dit la jeune femme à côté de nous, lors de l’annonce des résultats, dans la cour de l’école Hyppolite Foucque, au centre-ville de Saint-Louis.
La victoire de Claude Hoarau est en effet très nette. Avec une participation, très élevée pour une partielle, de 85,10 %, la liste "Vivre mieux à Saint-Louis et à La Rivière" l’emporte avec 1.243 voix d’avance sur celle conduite par Cyrille Hamilcaro.
Cerise sur le gâteau, la liste conduite par Claude Hoarau, est aussi en tête dans le deuxième canton de La Rivière - c’était attendu -, mais également dans le 1er canton (Saint-Louis ville) dont le conseiller général est Cyrille Hamilcaro.
L’annonce des résultats par M. Lintant, président de la délégation spéciale, soulève une véritable ovation. Ce dernier se félicite du bon déroulement du scrutin qui s’est, pour lui, tenu « dans la dignité et le calme ».
Un peu avant, à la permanence de La Rivière, l’état-major de Claude Hoarau est réuni. Le total de la première centaine des 59 bureaux tombe avant 19 heures. Et dès lors, on sent que la victoire se dessine. Déjà 122 voix d’avance. Cela paraît plié, même si l’on connaît les corrections qui peuvent s’effectuer dans les centaines suivantes.
« Je crois que l’on a gagné », lâche Claude Hoarau. D’autant que les corrections s’effectuent en faveur de la liste "Vivre mieux à Saint-Louis et à La Rivière dans une large alliance". Inexorablement, la différence se creuse. Une heure après, alors que les résultat définitifs des bureaux tombent un par un, Claude Hoarau commence à envisager, « une nette victoire ». C’est à dire un écart de plus de 1.000 voix. « On s’oriente vers une majorité à Saint-Louis – ville (1er canton) », lâche-t-il. Les résultats définitifs confirmeront les deux pronostics.
Alors qu’il ne reste à collationner que moins d’une dizaine de bureaux, on entend les militants qui rentrent des bureaux en klaxonnant. Eux aussi savent que c’est gagné. Claude Hoarau, sans attendre les résultats complets et définitifs décident de leur parler. « C’est une énorme victoire, lance-t-il aux militants rassemblés à la permanence de La Rivière, les bureaux qui ne nous sont pas favorables sont tombés et nous avons plus de 900 voix d’avance. Tonnerre d’applaudissements, les militants se congratulent.

Union et rassemblement

Quelques minutes plus tard, et sans attendre le résultat des cinq derniers bureaux, Claude Hoarau décide de se rendre à Saint-Louis. Au passage, il commente les résultats pour la presse. « C’est une grande victoire dont je n’ai jamais douté. Malgré les manipulations de notre adversaire et la complicité de certains médias. Je pense raisonnablement que nous aurons plus de 1.000 voix d’avance. Nous allons pouvoir nous consacrer à la gestion municipale et au développement de Saint-Louis et de la Rivière ».
Au bureau centralisateur, il règne une activité fébrile. Le président de la délégation spéciale annonce officiellement les résultats pendant que continuent à arriver des voitures de tous les quartiers de la ville.
Le président de la délégation spéciale annonce aussi que le conseil municipal d’investiture aura lieu samedi 10 octobre à 10 heures à La Rivière et Claude Hoarau, affirme que les formes que prendra la célébration de cette nette victoire seront prochainement transmises à la population.
Sur une radio, Cyrille Hamilcaro reconnaît sa défaite et semble dire qu’il n’introduira pas de recours. Il est vrai qu’avec 1.243 voix de retard, il ne peut guère espérer gagner un éventuel recours.
Dans le bureau centralisateur, Elie Hoarau, secrétaire général du Parti communiste réunionnais et député au Parlement européen, affirme que « toute La Réunion doit retenir que ces victoires (Saint-Denis et Saint-Leu pour les cantonales, Saint-Louis et Saint-Paul pour les municipales) ont été obtenues grâce à une notion forte : celle de l’union et du rassemblement ».

Correspondant


RAS sur le front des opérations électorales

Les opérations électorales, de l’avis de tous les observateurs, se sont déroulées dans le calme. Pourtant le 36ème bureau a ouvert avec près d’une heure de retard. Cela n’a cependant pas empêché les électrices et les électeurs de voter massivement.
Devant les bureaux de Saint-Louis, le vert affiché le dimanche précédent par les militants de Cyrille Hamilcaro s’est transformé en blanc. Petite manœuvre. On signale aussi que le chauffeur du bus transformé en "blessé grave" par l’usage de force bandage et hémoglobine ou ketchup, est venu voter sans trop sembler se ressentir des "coups" qu’il aurait pris. Une fois encore la grossière manoeuvre d’Hamilcaro a fait long feu.
Dans l’école Anatole fFrance du Ouaki, Claude Hoarau qui visite les bureaux est applaudi par les électrices et les électeurs L’ambiance est plutôt à l’optimisme et à la joie.
Décidément, il avait raison, le président de la délégation spéciale, M. Lintant, de relever que cette journée d’élection, arrivant après la tension de fin de campagne, s’était déroulée dans le calme et la dignité.


Kanalreunion.com