Actualités

« Une nette victoire du camp du progrès »

Nassimah Dindar et les élections cantonales

Témoignages.re / 28 mars 2011

Voici le texte de la déclaration faite par la présidente du Conseil général à l’issue du second tour des élections cantonales.

« Ce dimanche de second tour des élections cantonales, les électeurs se sont déplacés plus nombreux pour exprimer leurs suffrages. Nous remercions l’ensemble des électrices et des électeurs qui ont ainsi réaffirmé leur confiance aux conseillers généraux élus ce soir.
En ma qualité de présidente du Conseil général, j’adresse mes félicitations aux 15 conseillers généraux élus au second tour de ces élections cantonales. Mes félicitations s’adressent également à l’ensemble des candidats et leur suppléant(e) qui se sont engagés dans ce scrutin.

Les résultats ce soir confirment la tendance que nous avons eue au 1er tour : l’ancrage du Conseil général autour des forces du progrès est renforcé et l’UMP a été mise en échec. C’est la victoire du front uni que nous sommes parvenus à défendre ensemble et que je salue ce soir.
Lors de ce second tour, les électeurs ont ainsi amplifié ce choix et nous pouvons donc les saluer d’avoir majoritairement décidé de reconduire et d’élire les candidats issus des forces du progrès, qui représentent les composantes de notre majorité au Conseil général :


- Éric Fruteau à Saint-André

- Roland Robert à La Possession

- Philippe Leconstant à Saint-Benoît

- Jean-Jacques Vlody au Tampon
Ont été réélus.

Je salue également l’élection des nouveaux conseillers généraux :

- Pierre Vergès au Port

- Gérard Françoise à Saint-Denis

- Michelle Caniguy à Saint-André

- Gérald Incana, Pascaline Némazine et Jean-Claude Melin à Saint-Paul

- André Thien Ah Koon au Tampon

Cette majorité s’est donc élargie, elle représente désormais les 2/3 de l’assemblée et fait reculer l’opposition (UMP), qui perd 3 sièges.

Les électeurs, qui ont porté leurs suffrages sur les forces du progrès, ont ainsi reconnu le travail réalisé durant ces 3 dernières années au Conseil général par notre équipe.
Ces résultats donnent aujourd’hui une vraie légitimité populaire à notre majorité plurielle et la remettent en ordre de marche comme une nouvelle force aux côtés des Réunionnais.

Les électeurs ont fait preuve d’intelligence et ont voté « utile » pour barrer la route à l’UMP et sa réplique locale, La Réunion en Confiance, qui, durant ces longs mois, ont mené une véritable campagne de désinformation pour dénigrer notre majorité tout en proclamant des promesses non réalistes, et en soutenant la politique de régression sociale du gouvernement. Les Réunionnais ne s’y sont pas trompés et nous les remercions.
Nous accueillons cette victoire avec esprit de responsabilité : les résultats montrent à la fois l’inquiétude grandissante de la population pour l’avenir et pour leurs conditions de vie devenues de plus en plus difficiles, mais ils démontrent aussi le réel espoir qu’ils ont placé en nous. Ce message, nous l’entendons.
Depuis le début de cette campagne, nous nous sommes inscrits dans la continuité du travail en commun mené ensemble au Conseil général. Le 1er tour a confirmé la volonté populaire de conforter cette majorité en approuvant notre action. Entre les deux tours, la campagne des candidats des forces de progrès s’est déroulée dans une démarche unitaire et solidaire : l’ensemble des composantes de notre majorité a œuvré pour faire élire les candidats défendant le progrès social et avec comme seul objectif commun d’élargir cette majorité pour qu’elle continue à être le rempart, « le bouclier social » contre les mesures pénalisantes mises en œuvre par l’UMP au gouvernement et ses alliés locaux. »


Kanalreunion.com