Actualités

Une passation de pouvoir dans la « sobriété »

Demain, investiture de François Hollande à la présidence de la République

Céline Tabou / 14 mai 2012

À la différence de Nicolas Sarkozy, François Hollande est devenu président de la République française dans la « sobriété ». Le nouveau chef de l’État a expliqué vouloir être un président "normal", et il entend le prouver, mardi 15 mai, date prévue pour la passation de pouvoir.

Le président élu, le 6 mai, François Hollande prendra officiellement ses fonctions à l’Élysée, le 15 mai. La passation des pouvoirs entre Nicolas Sarkozy et lui débutera à 10 heures du matin. François Hollande ne souhaite pas donner de dimension privée à la cérémonie, annoncée comme "très simple".
Les cadres socialistes ont durant une semaine annoncé que la prise de position de François Hollande se ferait dans la simplicité. Ségolène Royal a indiqué sur Canal +, « c’est François Hollande qui est élu président de la République, ce n’est pas une famille, ce n’est pas les amis, ce n’est pas les copains ». Cette cérémonie devrait être sobre, d’après Ségolène Royal, qui a affirmé jeudi que ne seraient présents "que les représentants des corps constitués".

« Pudeur » et « simplicité », bien loin du « bling-bling »

Les médias comparent la passation de pouvoir entre les deux présidents. En 2007, Nicolas Sarkozy avait « une cour digne de la monarchie », a indiqué “Le NouvelObs”, tandis que François Hollande, organisera une cérémonie « à la fois plus brève et plus sobre », a précisé le journal. En effet, en pleine crise économique et financière, les observateurs ont expliqué que la mandature du nouveau chef de l’État devra être « irréprochable, en premier lieu sur le plan du comportement ».
Le responsable de la transition présidentielle auprès de François Hollande, Pierre Moscovici, a déclaré mercredi 9 mai dans “Le Monde” qu’il y aurait « l’installation elle-même, très codifiée », mais aussi « une dimension plus symbolique et personnelle ». Bien loin des strass, paillettes et du people de la cérémonie d’intronisation de Nicolas Sarkozy, qui avait invité dignitaires, tous ses amis issus de la classe politique et des milieux des affaires et du show bizness.

Céline Tabou


Kanalreunion.com