Actualités

Une première grande victoire pour le changement à La Réunion

Majorité absolue dès le premier tour à La Réunion Plus de 53% pour François Hollande

Témoignages.re / 23 avril 2012

Grâce à la mobilisation des Réunionnaises et des Réunionnais pour l’application du contrat de développement durable pour La Réunion signé par François Hollande, celui-ci a déjà obtenu un pourcentage presque deux fois plus élevé à La Réunion qu’en France. Elie Hoarau, secrétaire général du PCR, appelle à amplifier la mobilisation : « Plus nombreux seront les Réunionnais à soutenir le contrat avec le futur président de la République pour un développement durable et solidaire de La Réunion, plus il aura les chances de se réaliser ».

Les résultats en France continentale comme outre-mer placent François Hollande en tête :
En France, le total des voix de gauche (François Hollande, Jean-Luc Mélenchon, les Verts et l’extrême gauche) dépasse les 40% de voix ; le désaveu de Sarkozy est net ; toutefois, le score réalisé par l’extrême droite est inquiétant.

Sarkozy écrasé à La Réunion

« Les analyses convergent vers la prévision d’une victoire de François Hollande le 6 mai », estime Elie Hoarau, secrétaire général du PCR.
Outre-mer, François Hollande est largement en tête malgré une abstention plus forte qu’en France. En pourcentage, le score réalisé par François Hollande à La Réunion est presque le double de celui en France.
« La victoire des forces du changement est encore plus nette à La Réunion, dont les suffrages représentent l’équivalent des voix de tout l’Outre-mer », précise le dirigeant du Parti, « ainsi, l’addition des voix de François Hollande et Jean-Luc Mélenchon exprimée à La Réunion atteint près de 60%. Nicolas Sarkozy est écrasé ». Le président sortant est à moins de 18%, il arrive près de 40 points derrière François Hollande. Jamais un président sortant n’a fait un score aussi calamiteux.
De plus, il est à noter que François Hollande obtient des scores très importants dans des communes à direction communiste comme notamment Le Port (62%) ou Sainte-Suzanne (58%).

Le changement est à portée de main

« Désormais, le choix est clair pour le 2ème tour. Il reste 2 candidats », affirme Elie Hoarau.
« L’un dont on connaît le bilan désastreux qui a été largement sanctionné à La Réunion comme en métropole et dans les autres régions d’Outre-mer », c’est Sarkozy.
« L’autre qui incarne le changement tant attendu et qui a pris, vis-à-vis de La Réunion, des engagements par écrit pour répondre à l’urgence sociale et bâtir le développement durable et solidaire de La Réunion », dans la lettre qu’il a adressée au secrétaire général du PCR, Elie Hoarau. « Les priorités de l’emploi, notamment des jeunes, du logement, du coût de la vie, des déplacements avec le tram-train, l’autonomie énergétique, l’autosuffisance alimentaire devront se traduire par des mesures concrètes », ajoute le secrétaire général du PCR.

Chacun devant ses responsabilités

« C’est le sort de chaque Réunionnaise et Réunionnais, de toutes les catégories sociales qui sont concernées par ce vote et la perspective de ce contrat avec le futur président de la République », souligne-t-il.
Chaque électrice et électeur de La Réunion est désormais placé personnellement devant ses responsabilités. Quel que soit son vote du 22 avril, il lui faut le 6 mai saisir la chance historique de rejoindre le camp de l’espérance.
« Plus nombreux seront les Réunionnais à soutenir le contrat avec le futur président de la République pour un développement durable et solidaire de La Réunion, plus il aura les chances de se réaliser. Avec la perspective du changement s’ouvre le temps de l’espérance retrouvée », conclut-il.


Kanalreunion.com