Actualités

Une section combative et à l’offensive !

Assemblée générale de la Section communiste de Trois-Bassins :

Témoignages.re / 3 juin 2013

La Section PCR de Trois-Bassins a tenu son assemblée le vendredi 31 mai 2013, en présence du secrétaire général du parti, Elie Hoarau, et de Yvan Dejean, membre de la Direction collégiale. Les militants de Saint-André ont montré la voie de la solidarité avec la présence de leur secrétaire de Section, Jacky The-Seng.

JPEG - 49.8 ko
Yvan Dejean, membre de la Direction collégiale, Aurélie Crescence, nouvellement élue au bureau de la Section, et Elie Hoarau, secrétaire général du Parti, étaient aux côtés de Simone Yee Chong Tchi-Kan, responsable de la Section de Trois-Bassins.

Simone Yee Chong Tchi-Kan, responsable de la Section, a développé son rapport introductif adossé aux actions de terrain en remerciant les militants et les militantes pour leur résistance. Votre présence ici ce soir, dit-elle, prouve que notre Section s’inscrit dans la durée…

«  Nous sommes à l’ère de notre 4ème année d’existence », rappelle-t-elle. « Partie de 3 adhérents au 6 ème Congrès, la Section, depuis son officialisation le 5 décembre 2009, s’est agrandie au fur et à mesure pour atteindre 116 adhérents 3 mois après ».

« Nous avons traversé des hauts et des bas. On a cherché à faire tanguer notre bateau, nous avons tenu bon la barre. Nous avons résisté. C’est en effet grâce à vous, adhérents, adhérentes, à votre engagement quotidien, à votre sens de la solidarité, à votre dévouement, au temps dépensé sans compter que notre Section peut afficher ses 4 années riches en activités qui continuent de la placer à l’avant-garde de l’engagement citoyen. Soyez-en fiers », dit-elle.

Simone Yee Chong Tchi-Kan poursuit son intervention en rappelant que « la vie ne s’arrête pas à un évènement, quelle que soit son importance, bon ou mauvais. Nous devons toujours avoir à l’esprit que c’est la situation réelle de la société qui dicte notre engagement » .

« Faire le bilan de notre Section implique que la transparence totale et toute la clarté soient faites. Autrement dit, chacun doit assumer sa part de responsabilités dans les faits et actes, ajoute-t-elle, et ce, d’autant plus que le Parti a entrepris sa reconstruction et va vers son 8 ème Congrès dans 1 mois ».

Les membres de la Section de Trois-Bassins ont été à l’avant-garde de toutes les échéances électorales et remporté des victoires (élections européennes 2009, élections régionales 2010, les primaires citoyennes, élections présidentielles…).

« Actuellement, notre peuple souffre en silence. C’est ce peuple qui souffre et qui espère qui justifie le combat du PCR et donne un sens à mon engagement à Trois-Bassins à travers la Section communiste de Trois-Bassins », précise-t-elle. Et de souligner l’importance de mettre en œuvre 4 points importants des valeurs du Parti : solidarité, fraternité, lutte contre l’injustice et lutte contre la pauvreté.

Orientations 2013

Au-delà de la préparation du congrès dans 1 mois, un seul mot d’ordre : une seule préoccupation pour la Section. Tous nos efforts doivent être consacrés à la campagne d’adhésion, une campagne d’explication auprès de la population s’impose devant la crise.

« Nous devons continuer le travail de réflexion entrepris sur des pistes susceptibles de créer des emplois pérennes », a rappelé Simone Yee Chong Tchi-Kan. Une motion de solidarité avec les femmes de Trois-Bassins a été remise par la Section à la Direction du Parti.

Les participants à cette assemblée ont élu à l’unanimité les nouveaux membres du comité de Section et son bureau avec une meilleure représentativité de femmes et de jeunes. La parité est la règle. Dans cet esprit, Simone Yee Chong Tchi-Kan a été réélue secrétaire de la Section.

Le secrétaire général Élie Hoarau dit avoir entendu les sollicitations des militants(es) de la Section. Il se dit en accord avec le rapport introductif fait par Simone Yee Chong Tchi-Kan (voir encadré) , car pour le secrétaire général du PCR, la situation à La Réunion est alarmante. Les dernières statistiques indiquent 166.000 chômeurs à La Réunion. Face à une crise sans précédent, notre pays a plus que jamais besoin d’un Parti communiste fort mobilisé, porteur d’une alternative sociale soutenant notre peuple contre les dangers qui s’amoncèlent pour que la voix de La Réunion soit entendue. Les crises financière, économique, environnementale, alimentaire, énergétique créent les conditions d’une crise sociale et politique. Le 8ème Congrès doit être celui de l’espoir.

Cette Assemblée générale de la Section communiste de Trois-Bassins s’est terminée par une intervention d’Yvan Dejean sur la préparation du congrès. C’est quoi un congrès ? On va au congrès pour quoi faire ?

La Section en tout cas se prépare et les délégués désignés se réuniront prochainement.

52% de chômeurs à Trois-Bassins

Voici quelques extraits du rapport présenté par la secrétaire de Section, Simone Yee Chong Tchi-Kan, lors de l’Assemblée générale de vendredi.

Le Parti, à travers son programme, cite au moins deux grands secteurs créateurs d’emplois : l’environnement et les services à la personne, où il est possible de créer 30.000 à 40.000 emplois. La Section s’est appuyée sur ces pistes pour définir et élaborer des actions concrètes.

C’est le succès d’un projet de justice sociale qui a mobilisé les militants et militantes. Ce projet marque le souhait de la Section de faire face à la crise par des réponses durables pour lutter contre la pauvreté et le chômage.

Hélas, le succès de l’association fut court. La presse en parle : « Les contrats se sont envolés… ». Pourquoi ? Dans quel but ? L’impératif d’un combat est évident. Il faut agir.

Les militants de la Section PCR de Trois-Bassins répondent présents aux côtés de ces femmes qui se battent pour leur emploi et leur dignité. Des actions sont engagées. « S’en est suivi une procédure judiciaire à mon encontre. Le maire et son adjointe me font comparaitre devant le tribunal : pour diffamation, en somme, pour me faire taire. Le 19 mars 2013, date symbolique, la justice me conforte dans mon combat, le maire et son adjointe Christine Grondin sont déboutés. C’est une 1ère victoire » .

« Nous allons vers un congrès, il y a des points très sensibles où nous souhaitons tirer la sonnette d’alarme ; ce que notre Section a vécu, plus jamais ça…, souligne Simone Yee Chong Tchi-Kan, malheureusement, l’alliance de pouvoir a primé. C’est à ce moment-là que nos convictions pour une solidarité dans le Parti a trouvé ses limites » .

La Section se relève doucement de ces péripéties. Cette mise en mouvement, elle le doit aux militants fidèles qui attendent le respect de la charte du parti, notamment en ses valeurs citées dans sa reconstruction. « Nous allons vers un congrès. Le problème de la gouvernance se pose devant nous afin que tout ce qui s’est passé ne puisse plus se reproduire. Il y a besoin de valeurs, de morale, de respect, de loyauté entre partenaires permettant de construire de la confiance dans toute conception de la politique », conclut-elle.

• La solidarité

« Sans solidarité, sans porter les valeurs fortes, nous risquons encore une fois l’échec cuisant », dit Simone Yee Chong Tchi-Kan. A Trois-Bassins, les familles veulent une ressource digne de leur travail. « Pour cela, il nous manque une partie de la réussite de notre combat : le retour des contrats. Il appartient à nos élus en place d’être solidaires et proches des plus modestes et plus faibles. Cela impose des efforts anti-pouvoir, anti-électoralistes : placer le sens de l’intérêt général et la solidarité entre élus, le Parti et la Section » .

« Le congrès doit prendre en compte ces éléments. C’est ce que les militants attendent. Nous devons tirer les leçons des expériences passées pour le redressement du Parti. Le Parti est fait d’une idéologie qui s’est consacrée à la lutte ouvrière, qui a érigé la dignité et le respect de notre Histoire comme mesures d’essor social. Il nous faut nous souvenir qu’à chaque fois, le combat se gagne avec la volonté du peuple qui se mobilise pour la liberté, l’égalité, pour la fraternité, qui sont le ciment de la cohésion sociale » .

• Le cumul des mandats

La Section verse également une contribution aux débats sur le cumul de mandats. L’application du mandat unique dès les prochaines échéances.

• La parité

La place des femmes au sein de la Direction du Parti ne doit pas être mi-figue. La parité ne suffit pas de désigner une femme pour dire qu’il y a une femme, mais il faut que celle-ci soit représentative du terrain et non une administrative maquillée.


Kanalreunion.com