Actualités

Une seule ambition : compter les voix pour préparer les Régionales

Quand un UDF veut donner une pensée politique à l’UMP

Manuel Marchal / 17 août 2009

Valider la candidature de Cyrille Melchior dans le but de compter ses voix dans la perspective des Régionales : c’est la pensée politique que Jean-Paul Virapoullé veut donner à l’UMP.

Le 8 août dernier à Saint-Gilles, Jean-Paul Virapoullé a invité une quarantaine de personnes à une réunion de travail. Parmi ces dernières figuraient notamment Michel Fontaine, président de l’UMP-Réunion, Cyrille Melchior ou Jean-Claude Lacouture, maire de l’Etang-Salé.
À cette occasion, Jean-Paul Virapoullé aurait déclaré que l’UMP n’a pas de pensée politique. Il est étonnant que les responsables UMP présents ce jour-là n’aient pas relever le fait que c’est un UDF bon teint qui vient dire que l’UMP n’a pas de pensée politique, et que ce même UDF réunisse des membres de l’UMP pour leur donner une pensée politique.
Jean-Paul Virapoullé signalait également qu’une deuxième réunion de ce type devait se tenir à Saint-Paul, dans l’objectif de réaliser l’union de la Droite à Saint-Paul en vue de la prochaine Municipale partielle. Pour cela, des primaires seraient en préparation. Bref, Jean-Paul Virapoullé veut s’ériger comme le stratège de la Droite locale. Tout le monde comprend en effet que les élections régionales approchent.
Une semaine après la réunion de Saint-Gilles, que valent les grandes déclarations de Jean-Paul Virapoullé ?
Les Réunionnais ont appris que vendredi, lors d’un meeting tenu par Cyrille Melchior, sa candidature aux Municipales de Saint-Paul est soutenue par Jean-Paul Virapoullé et Margie Sudre.
Dans le même temps, l’opinion apprend que Didier Robert est venu soutenir la candidature d’Alain Bénard à la même élection municipale, lors d’un meeting tenu jeudi à Saint-Paul. Alain Bénard et Didier Robert ont comme point commun de ne pas avoir participé à la rencontre du 8 août à Saint-Gilles. On voit donc bien à quoi a servi cette fameuse rencontre visant à donner une pensée politique : à valider la candidature de Cyrille Melchior.
Désormais, la division à Droite est plus qu’une réalité à Saint-Paul. Chacun se place dans la perspective des Régionales. L’objectif est de compter ses voix uniquement pour préparer cette échéance de l’an prochain, car l’un et l’autre savent très bien que cette division assure à Huguette Bello un avantage certain et une élection garantie.
D’ailleurs, Cyrille Melchior, Jean-Paul Virapoullé, Alain Bénard, Margie Sudre et Didier Robert le savent tellement que le seul argument qu’ils utilisent contre Huguette Bello est de dire qu’elle doit aller de l’autre côté de la rivière des Galets. Dire publiquement de tel propos, c’est montrer que l’un comme l’autre n’ont aucun programme, et qu’ils ont déjà intégré la défaite.

M.M.


Kanalreunion.com